10 C
Verdun
mardi, mai 11, 2021

Quelques grands enjeux de la prochaine campagne

À Lire

Yves d'Avignon
Yves d'Avignon
Journaliste de formation... En 44 années, je suis passé de commis à la rédaction à ce poste de "dispatcher" comme dirait mon employeur immédiat d'aujourd'hui, donc d'un quotidien papier à ce média hyper local verdunois. La fierté se lit dans la salle d'ExploreVerdunIDS.com
Élections Verdun (2) – Un texte de Laurent Dugas

 

La prochaine campagne municipale à Verdun sera importante parce que Verdun se transforme à vue d’œil et que cette transformation suscite des questionnements importants.

Les candidats pressentis ne doivent pas que faire partie d’une équipe montréalaise mais doivent se prononcer sur des enjeux locaux. Voici le deuxième d’une série d’articles qui posent certaines questions auxquelles les candidats devront répondre dans la campagne qui s’amorce.

 

Le développement de la santé mentale en milieu urbain

La pandémie que nous traversons est venu accentuer un phénomène déjà en expansion avant celle-ci : le développement des problèmes de santé mentale en milieu urbain. Il y a plusieurs années, c’était surtout au centre-ville de Montréal et dans certains secteurs comme le Vieux-Montréal qu’on vivait avec l’itinérance et une de ses composantes, la santé mentale. Depuis une dizaine d’années, l’itinérance et la santé mentale qui y est associée s’est déplacée en périphérie du centre-ville et Verdun n’échappe pas à cette situation. De plus, Verdun y est aussi venu avant en raison de la désinstitutionalisation des soins offerts par l’Institut Douglas.

Bien que le secteur de la santé relève des responsabilités provinciales, les villes sont interpellées dans la mise en place de moyens pour travailler avec ce phénomène en développement. Les candidats doivent se positionner sur les questions soulevées par celui-ci :

  • Les villes doivent-elles prévoir la mise en place de moyens pour travailler sur les questions de santé mentale et d’itinérance?
  • À Verdun, doit-on prévoir un lieu d’accueil pour les itinérants?
  • À Verdun, doit-on multiplier les intervenants pour travailler auprès des personnes vivant avec des problématiques de santé mentale?

 

L’avenir du Service de la police (SPVM)

Les situations de violence se multiplient à Montréal et cela dans plusieurs secteurs de la ville. Les policiers doivent intervenir dans de nombreuses situations dont plusieurs ont trait à la santé mentale. Plusieurs questions interpellent les politiques :

  • Le désinvestissement de la ville dans le budget de la police pour investir dans d’autres services est-il une réponse?
  • Le Service de la police doit-il être mieux équipé pour faire face à la violence urbaine en développement?
  • Doit-on travailler au développement de meilleures formations pour les policiers?
  • Doit-on travailler à développer des approches multidisciplinaires dans le cadre des interventions du SPVM?
  • Comment contrer les attitudes parfois racistes de certains policiers?

 

D’autres enjeux à venir

spot_img

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Articles récents

spot_img
spot_img
X