18.6 C
Montréal
Samedi, 22 juin 2024

Forte assistance pour l’asssemblée publique du Projet Hickson-Dupuis à l’hôtel de ville

Texte de Robert Leduc
Photos de Jacques Northon

La conseillère d’arrondissement
Céline-Audrey Beauregard

C’est devant une forte assistance réunie dans la salle du conseil de Verdun que la conseillère d’arrondissement Céline-Audrey Beauregard a présidé avec adresse à l’assemblée publique portant sur le projet Hickson-Dupuis, le 16 mai.

C’est le conseiller en aménagement Éric Massie qui a fait le long exposé, supporté par des projections sur grand écran, de tous les tenants et aboutissants de ce projet.

C’est ensuite près d’une vingtaine de personnes qui ont fait la file devant le microphone pour prendre la parole et réclamer fermement des logements sociaux, le besoin criant du moment. Il était déjà dépassé 20h, la séance avait commencé avec une demi-heure de retard, et les gens ont quitté les lieux au-delà de 22h. Mme Céline-Audrey Beauregard a tenu le coup, elle qui avait réclamé dès le début de la soirée « des échanges respectueux ».

Vue de l’avenue Dupuis, sur le territoire de la ville de Verdun
Représentation artistique du Projet Hickson-Dupuis.

Un projet particulier

Ce projet doit être adopté en vertu du Règlement sur les projets particuliers de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (PPCMOI), puisqu’il déroge à de nombreux règlements de l’arrondissement. Il est également susceptible d’approbation référendaire. Un registre à cet effet sera ouvert le 22 mai, à la mairie.

La Direction du développement du territoire et des études techniques (DDTET), considérant que le projet répond aux critères du PPCMOI, avait recommandé au Comité consultatif d’urbanisme (CCU) d’y donner suite, à la condition que des précisions soient fournies à tous égards en assemblée publique. Ce qui s’est donc fait jeudi.

Cette étape devait se tenir avant la présentation du projet au conseil d’arrondissement et son adoption probable lors d’une séance extraordinaire qui aura lieu le mardi 21 mai, à 17h, dans la salle du conseil verdunois.

Le site visé, qui compte actuellement quatre lots, formerait dans le cadre du projet un seul lot sur lequel serait érigé un bâtiment composé de trois volumes traversés par deux passages, dont une ruelle verte assurant le lien entre la partie ouest et le parc Duquette.

Des locaux commerciaux et des unités résidentielles seront situés au rez-de-chaussée. La superficie totale atteindra 36 322 mètres carrés, dont 1975 mètres carrés pour les commerces.

« Mettre l’épaule à la roue »

District Atwater veut y construire 520 logements, en plus de locaux commerciaux et des ateliers-lofts pour des artistes et artisans. Un nouveau bâtiment serait alors érigé entre les rues Dupuis, Bannantyne et Hickson, entraînant la démolition des bâtiments situés au 1045, rue Hickson, 3897, rue Bannantyne, et au 3801-07, rue Bannantyne.

Pour le promoteur Alexandre Forgues, président du groupe District Atwater, « il s’agit d’un projet exemplaire, notamment en termes de développement durable et d’accessibilité au logement social et communautaire. »

Dans son projet, Alexandre Forgues promet 104 logements abordables, 56 loft-ateliers et 10 % de logements familiaux. Le projet bénéficiera d’une contribution dans le cadre du Règlement visant à améliorer l’offre en matière de logement social, abordable et familial.

Selon M. Forgues, « le projet Hickson-Dupuis aura des retombées pour la communauté de Verdun, offrant une mixité sociale et un accès à un milieu de vie abordable, alors que 42 % de la superficie sera dédiée au logement sociocommunautaire. »

Dans un entretien téléphonique avec le journaliste du média hyperlocal Explore Verdun-Île-des-Sœurs, au lendemain de l’assemblée publique, Alexandre Forgues a dit vouloir « mettre l’épaule à la roue pour aider les organismes communautaires à aller chercher les subventions nécessaires au développement du logement social ».

Alexandre Forgues a également parlé d’une « construction écoresponsable », puisque le réaménagement du site, de la démolition à la reconstruction, sera fait avec les meilleures pratiques environnementales en place, notamment le recyclage de la brique.

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img