-27.9 C
Montréal
vendredi, janvier 21, 2022

PABEMSOM: c’est Bell et bien le temps pour aider

À Lire

Yves d'Avignon
Yves d'Avignon
Journaliste de formation... En 44 années, je suis passé de commis à la rédaction à ce poste de "dispatcher" comme dirait mon employeur immédiat d'aujourd'hui, donc d'un quotidien papier à ce média hyper local verdunois. La fierté se lit dans la salle d'ExploreVerdunIDS.com

Voilà plus de 22 mois que nous vivons tous une situation exceptionnelle dans un contexte de la pandémie. Au-delà des dangers d’un virus hyper contagieux, c’est la santé mentale qui est menacée par le manque de contacts sociaux et l’isolement, l’anxiété devant l’inconnu et l’insécurité matérielle. Un organisme verdunois peut aider l’entourage de personnes en crise à garder le cap.


Par Pierre Lussier

Créé en 1988 par Thérèse Crevier, PABEMSOM est un acronyme dont le nom au long signifie, Parents et Amis du bien-être mental du Sud-Ouest de Montréal. L’organisme communautaire a pour but d’aider les proches de personnes souffrant de problèmes de santé mentale. PABEMSOM est lié depuis ses débuts à l’Institut de santé mentale Douglas, dont les ressources professionnelles sont disponibles en partenariat avec l’organisme présidé par le graphiste Jean Petrie depuis 2001. 

Hissé au rang de personnalité d’affaires, Jean Petrie a contribué à financer les activités de cette association communautaire en bonne partie avec son travail de graphiste, une prouesse sur le plan économique. En fait, il s’agit d’une entreprise d’économie sociale qui a beaucoup profité à tous les niveaux à l’association.

L’organisme sous la direction de Suzanne Doray, une intervenante psycho-sociale, coordonne le travail de deux intervenantes à temps plein et d’un pair-aidant familial. 

PABEMSOM offre des formations et anime des groupes d’entraide, on y fait également de l’art-thérapie et on développe des outils pour permettre aux proches aidants de reprendre le contrôle sur eux-mêmes. On veut leur éviter l’épuisement et la dépression au contact des personnes malades pour lesquelles ils s’investissent sans se garder du temps pour eux. Notez qu’on fait aussi de la consultation individuelle et de l’accompagnement.  

PABEMSOM compte plus de 375 membres. De ce nombre, entre 150 et 175 sont plus engagés au sein de l’organisme en tant que bénéficiaires et participants à diverses activités.

Outre l’apport de l’Institut Douglas, Parents et Amis profitent de l’appui du CIUSS du Centre-Sud, du réseau local de Verdun incluant le CLSC et de la Table de concertation jeunesse. « On ne travaille pas en silo », nous dit Jean Petrie. 

Évènement Porte ouverte d’octobre 2017. Dans cet ordre, Jean-François Parenteau, Suzanne Doray, Jean Petrie et Marc-Olivier Simard.

Bell pour la cause

Suzanne Doray souligne l’octroi d’une aide financière cette année de Bell dans le cadre de la campagne médiatique Bell Cause pour la cause. Le point culminant de cette campagne est la journée du 26 janvier. Cette aide contribuera au financement du programme pour les jeunes de PABEMSOM. On veut ainsi aider les jeunes de Verdun et du Sud-Ouest à surmonter les perturbations liées à la COVID qui touchent particulièrement les étudiants et les jeunes travailleurs.

Un petit coup de fil

Les locaux de PABEMSOM sont situés au 881, rue de l’Église, à Verdun.  On s’informe et on peut prendre rendez-vous en composant le 514 368-4824 poste 1 (poste 2 pour les Services Graphiques et poste 3 pour la coordination). PABEMSON doit déménager dans quelque temps dans des locaux plus spacieux, toujours sur la rue de l’Église. On vous avisera lorsque vous appellerez.

spot_img

Plus d'articles

spot_img

Abonnez-vous à EXPLORE

Pour être mis à jour hebdomadairement avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_img

Articles récents

spot_img
spot_img
xxx video videos porno gratis porno gratis videos xxx gratis
X