20.1 C
Montréal
mardi, juillet 5, 2022

Partager sa magie à travers son sourire

À Lire

Par Juliana Zerda

Sandra Garcia est très connue à l’école primaire de L’Île-des-Sœurs. Une gentille éducatrice du service de garde, un sourire qui ne passe pas inaperçu parmi ses collègues, les éducatrices, les enseignantes, l’équipe de la direction, les parents… Et bien sûr, les enfants qu’elle côtoie tous les jours.

Cette Colombienne d’origine est arrivée au Québec il y a 10 ans et, avec une grande persévérance, elle a construit sa propre route de bonheur.

Avocate en droit pénal et civil, juge du tribunal supérieur, Sandra avait bâti un curriculum hors pair. Mais pourquoi quitter son pays et chercher une nouvelle vie ? À cette question, Sandra a une réponse très profonde. « Par amour. »

C’est l’amour que marque sa vie. Malgré toutes les embûches de son parcours d’immigrante, son positivisme débordant et sa foi infinie, tous ces moments ont fait qu’aujourd’hui, Sandra peut discourir sur son parcours comme un chemin magique.

« Je suis arrivée à l’automne. Tout de suite, je suis tombée en amour des couleurs des arbres, l’immensité du fleuve Saint-Laurent m’a rappelé ma professeur Rosita, du troisième secondaire. Elle nous a appris la géographie du monde ; à ce moment-là, je voyais le fleuve Saint-Laurent comme un endroit lointain, inaccessible. Le jour où je l’ai vu, face à moi, j’ai su que tout dans la vie est possible, que la magie existe. »

Et c’est ce positivisme qui l’a aidé à rebâtir sa vie… à partir de zéro. Le parcours pour redevenir avocat l’a mené vers un capharnaüm assez complexe, si bien qu’elle a décidé d’essayer plusieurs autres chemins ; la criminologie, au début, ne l’a pas charmé… Et alors elle s’est permis de se réinventer.

Comme pour plusieurs immigrants, le service de garde de l’école devient un lieu d’accueil et d’intégration hors pair. Dans le cas de Sandra, les portes de l’école se sont ouvertes d’abord comme surveillante et, pas à pas, elle s’est préparée pour franchir toutes les marches pour devenir éducatrice au service garde.

Le travail avec les enfants lui a permis de revenir à la base, de reprendre la confiance, de se prendre en main et de se donner l’occasion de voir les choses simples comme de grandes choses à accomplir. Cependant, elle n’a pas fléchi de son amour pour la loi et les affaires de droit, c’est ainsi qu’elle a décidé d’entreprendre une technique en affaires juridiques et commencer par la suite un stage au sein de l’organisme qui travaille dans cet univers des droits de l’homme.

Les lois, les enfants et les droits de l’homme, tout converge vers cette nouvelle passion dans laquelle Sandra voit sa propre vie, la représentation qu’elle fait de chaque moment vécu, comme un moment magique qu’elle partage… à travers son sourire.

spot_img

Plus d'articles

spot_img

Abonnez-vous à EXPLORE

Pour être mis à jour hebdomadairement avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_img

Articles récents

spot_img
spot_img
X