15.4 C
Montréal
dimanche, septembre 19, 2021

Les Giants ont joué en champion

À Lire

Yves d'Avignon
Yves d'Avignon
Journaliste de formation... En 44 années, je suis passé de commis à la rédaction à ce poste de "dispatcher" comme dirait mon employeur immédiat d'aujourd'hui, donc d'un quotidien papier à ce média hyper local verdunois. La fierté se lit dans la salle d'ExploreVerdunIDS.com

Yves d’Avignon

Avec quatre matchs de joués au cours de la saison de baseball senior du West-Island (BWISL), les Giants de Verdun ont fait tout le nécessaire pour se donner des airs de champions ! Une fiche de 4-0 ; trois gains à l’étranger et une quatrième victoire à domicile donc à Côte Saint-Luc. Au pointage, fait remarquable, les Giants ont inscrit 60 points mais n’en ont accordé que six (avant les matchs du week-end, une défaite de 3-2 contre les DBacks.

« Je suis plus que satisfait de nos performances, mentionne Pierre-Luc Cadieux, joueur de premier-but et capitaine des Giants. Comme tout se passe sur le terrain et qu’il ne faut pas crier victoire « trop vite », on sait que nous sommes une excellente équipe. Mais il faut rester terre à terre car tout peut arriver à la balle… Respecter l’adversaire ! Nous avons confiance en nous. »

Est-il possible de souligner le joueur par excellence des Giants après seulement « le quart des matchs de la saison ? ». Sébastien Sauvé est juste incroyable au monticule ; il nous donne une chance de gagner à chaque partie, avec sa fiche de 2-0 et 25 retraits au bâton en 12 manches lancées. Difficile de ne pas le nommer en premier », explique Pierre Luc.

« Pedro Ernesto Caviedes a lancé une très bonne partie et il sera d’office ce samedi (le 17 juillet). Avec ses 10 retraits au bâton en sept manches, nous avons hâte de voir ce qu’il va faire par la suite. »

« À l’attaque, c’est tellement difficile de choisir un joueur de premier plan parce que tout le monde frappe bien… Nous sommes dangereux peu importe où l’on frappe au sein de l’alignement. Si on regarde les statistiques à la loupe, on ne peut pas passer sous silence les performances de Robin Martin : une moyenne au bâton de .846, trois doubles, trois triples et un circuit en quatre matchs. »

La saison est bien jeune, aux dire de Pierre-Luc. Un autre lanceur qui n’appartient pas à l’équipe de Verdun, a impressionné les frappeurs. « Malgré les hauts pointages à chaque partie, en tout cas jusqu’à maintenant, je pense que David Frost (joli nom pour un lanceur), qui évolue avec le Crush de Saint-Laurent, est un excellent lanceur qui a bien fait à ce jour. Aussi, nous avons hâte d’affronter les Rockies et Dan Vanloo, un Verdunois d’origine qui, normalement, aurait dû jouer pour nous ! Ce sera spécial de l’affronter, comme à chaque fois. »

spot_img

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Abonnez-vous à EXPLORE

Pour être mis à jour hebdomadairement avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_img

Articles récents

spot_img
spot_img
xxx video videos porno gratis porno gratis videos xxx gratis
X