Normand Houle
Société d’histoire et de généalogie de Verdun

Au début du siècle dernier (1920), certains équipements motorisés aidaient à l’épandage d’abrasifs. À l’époque cette activité suscitait la curiosité des citoyens.

De nos jours, l’épandage de sel et de pierre se fait dès que la chaussée et les trottoirs sont glissants. À 2,5 cm d’accumulation de neige, le déblayage se met en branle et l’opération chargement de la neige débute lors d’une accumulation de 10 à 15 cm.

Dans les priorités d’intervention, trois niveaux sont définis :

  1. Les grandes artères, les accès aux établissements de santé et les écoles, les circuits d’autobus prioritaires et voies réservées, les rues commerciales d’envergure, etc.
  2. Les rues collectrices, les autres circuits d’autobus, les rues commerciales locales, etc.
  3. Les rues locales, les secteurs industriels, etc.

 

Photo museevirtuel.ca ; Verdun, histoire d’eau, de terre et de cœur.

Sources : Site Web de l’arrondissement de Verdun, Les Argoulets, vol. 11 no 4.