13.4 C
Verdun
vendredi, mai 14, 2021

Généalogie: décès de l’épouse d’un Argoulet

À Lire

 

 

Denise Couture
Société d’histoire et de généalogie de Verdun

Qui sont les Argoulets ? Ce sont les premiers propriétaires des concessions offertes par le sieur de Maisonneuve en 1665. Jean-Baptiste Gadois, son frère Pierre, Jean Leroy, Simon Cardinal, Pierre Raguideau et son neveu Michel Guibert, Jean Chicot ainsi qu’Étienne Campeau, ont tous accepté de vivre sur la Côte des Argoulets, aujourd’hui nommée Verdun, afin de protéger les lieux des attaques iroquoises.

Pierre Raguideau et Michel Guibert ont été tués par les Iroquois. Étienne Campeau est resté sur la Côte-des-Argoulets jusqu’à sa mort, alors que les autres se sont déplacés vers les paroisses avoisinantes.

Le 30 juin 1663, Catherine Paulo, fille du Roy, arrive à Québec sur le navire Phoenix. Elle se marie avec Étienne Campeau, le 26 novembre de la même année. Ils ont eu 15 enfants. L’acte de décès, ci-haut indiqué, montre que Catherine, originaire de la paroisse de St-Nicolas, ville de la Rochelle, est décédée le 16 juin 1721 à l’âge de 77 ans. Elle est veuve puisque son époux est décédé en 1692. Mentionnons qu’Étienne Campeau et Catherine Paulo sont les ancêtres de tous les Campeau de l’Amérique.

 

Sources:  Déziel, Julien. 1976. Histoire de Verdun, 1665, 1876-1976. Verdun. Comité du Centenaire, p. 16 à 47.

Gravel, Denis. 2000. Verdun, 125 ans d’histoire 1875-2000. Montréal. Société de recherche historique Archiv-Histo Inc., p. 10 à 21.

Images:    Institut généalogique Drouin. Photo principale

spot_img

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

Articles récents

spot_img
spot_img
X