La COVID-19 a créé un environnement propice à la fraude, et les cybercriminels voient dans la pandémie une occasion de profit. Les Canadiens, y compris les aînés, comptent plus que jamais sur le marché numérique et utilisent les services en ligne pour l’épicerie, les opérations bancaires et les achats quotidiens. Il est important que vous disposiez des outils et renseignements dont vous avez besoin pour vous protéger de la fraude.

Se protéger de la fraude – Prendre le temps de réfléchir
Ralentissez, examinez minutieusement votre correspondance et restez informé pour réduire les risques de fraude.

  • Si vous recevez des courriels ou des messages texte vous demandant :
    • d’ouvrir des pièces jointes;
    • de suivre des liens vers des sites Web que vous ne connaissez pas;
    • de fournir des renseignements sensibles, personnels ou financiers

Prenez le temps de réfléchir, il pourrait s’agir d’une arnaque. Ne cliquez pas sur les liens ou n’ouvrez pas les pièces jointes provenant d’expéditeurs inconnus. Ne leur communiquez pas de renseignements personnels, comme des renseignements bancaires ou sur votre carte de crédit. Si vous n’êtes pas sûr, demandez de l’aide à une personne de confiance.

  • Si quelqu’un que vous rencontrez ou quelque chose que vous trouvez en ligne vous semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas!
    • Prenez le temps de réfléchir. Résistez à la pression d’agir immédiatement. Faites preuve de prudence face à toute personne que vous rencontrez en ligne. Si vous n’êtes pas sûr, demandez l’opinion d’une personne de confiance.
  • Les fraudeurs peuvent faire innocemment des demandes d’argent dans des courriels et des conversations. Ils sembleront se trouver dans des circonstances très difficiles et avoir désespérément besoin de votre aide. Ils peuvent aussi prétendre être quelqu’un que vous connaissez.
    • Prenez le temps de réfléchir. Posez des questions et soyez sceptiques. Cela pourrait vous protéger et préservez votre argent.
  • Service Canada ne passera jamais d’appels téléphoniques menaçants d’aucune sorte. Si vous recevez un de ces appels, raccrochez et signalez-le au Centre antifraude du Canada.
  • Service Canada ne vous demandera jamais de fournir des renseignements personnels ou de réaliser une transaction financière dans un courriel. Pour en savoir plus sur la manière de repérer une arnaque, consultez le site ici.
  • Le gouvernement fédéral fournit gratuitement des vaccins à tous les Canadiens : tout courriel ou message texte proposant des trousses de vaccination à domicile ou des produits qui prétendent traiter ou prévenir la COVID-19 est une escroquerie. Voici ce que vous devez savoir sur les vaccins contre la COVID-19.

Ressources pour aider à reconnaître la fraude

  • Vous pouvez en apprendre plus sur les types d’escroqueries dont vous devez vous méfier ici et ici.
  • Le petit livre noir de la fraude est une ressource formidable à recommander à vos amis et à votre famille. Il décrit 12 escroqueries courantes et est disponible en huit langues.

Signaler une fraude
Si vous avez été victime de fraude ou de cybercriminalité, communiquez avec votre police locale. Si vous souhaitez signaler un cas d’escroquerie, de fraude ou de cybercriminalité, que vous en soyez victime ou non, utilisez le système de signalement en ligne du Centre antifraude du Canada. Lorsque vous signalez une escroquerie, cela permet aux autorités d’avertir les Canadiens, ce qui peut en limiter la diffusion.

Cordialement,

La ministre Deb Schulte
canada.ca/aines