Pour une 10e année successive, la Verdunoise Solange Choquette consacre beaucoup de temps à chaque automne dans le but de bien préparer les soupes, tout ça pour la Fondation du Père Armand, qui œuvre au Guatemala depuis plus de 25 ans.

Avec tous ces efforts, des milliers d’enfants ont pu être soignés et éduqués. Et la rumeur prétend que Mme Choquette n’est pas la seule Verdunoise qui s’est engagée à cette cause merveilleuse.

Le Père Armand Gagné, prêtre de l’ordre des Trinitaires, est originaire du Saguenay. Il a été vicaire et curé à la paroisse de St-Jean-de-Matha à Montréal de 1963 à 1975. Pour faire connaître les activités paroissiales, il a écrit pour le journal de quartier La Voix Populaire.

  Depuis toujours, le Père Armand veut devenir missionnaire. Son rêve se concrétise en 1975 alors que sa communauté lui demande d’ouvrir une mission à Champerico, au Guatemala, un petit port de mer au bord du Pacifique situé dans un secteur oublié de tous… à 222 kilomètres de la capitale guatémaltèque. La population est issue d’un métissage maya et espagnol.