Au cœur de la pandémie, les 260 potagers du Jardin communautaire de l’Île-des-Sœurs n’ont jamais autant été plébiscités. Retour sur une saison extraordinaire qui s’est achevée au début de  l’automne en compagnie de Pierrette, l’une de ses membres les plus fidèles.

 

Un début de saison très incertain 

Alors que la majorité des membres du jardin investissent leurs parcelle de 5 pied par 24 pieds, au mois de mai, le confinement constamment renouvelé du printemps a laissé planer le doute quant à l’accès au jardin pour la saison 2020. Le soulagement a été immense pour Pierrette et tous ses voisins du jardin dès le 20 juin, date officielle de l’autorisation d’ouverture des jardins communautaires.

IDS-Pierrette

Abondance et réconfort 

Jardinière prévoyante, Pierrette avait quant à elle préparé de nombreux semis au préalable. Si bien que le jour-même de l’ouverture, elle avait quasiment fini de planter ses 21 variétés de plants. Aussitôt, grâce à une météo clémente et la main verte de Pierrette, la magie de la nature a bien vite opéré : avant la fin du mois de juin, Pierrette cueillait ses premières laitues ! Elle a ainsi récolté et dégusté tout l’été, betteraves, pâtissons, radis, bettes à carde, poireaux, brocolis, poivrons, tomates, oignons, échalotes…

Gratitude

Cela fait 20 ans que Pierrette, une des vaillantes et superbes octogénaires de l’île, prend plaisir à cuisiner et savourer les légumes de son jardin. À l’occasion de notre entrevue (dans le respect des mesures sanitaires en vigueur), elle a tenu a tenu à exprimer publiquement la gratitude des membres envers toute l’équipe qui a sans cesse œuvré pour mener à bien cette saison sans précédents, notamment, Louise Bergeron (la présidente) et Denis Labelle, “aussi actif que disponible ”!

–  –  – 

Cette entrevue a été réalisée le 27 septembre par Angela Lubino, au Jardin communautaire de l’Île-des-Sœurs. Avec une pensée émue pour celle qui fut si longuement la doyenne emblématique du jardin, Mme Alice Patterson.