21.5 C
Montréal
Mercredi, 17 juillet 2024

La grande Dame s’est faite toute petite !

Texte Marek Zielinski
Recherche Luz Garcia de Zielinski
Photos de Jack Northon

Depuis le 12 juin, à l’entrée de l’Église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, les visiteurs peuvent admirer sa réplique fidèle en Lego, œuvre de Sébastien Bouthillette (l’église) et de Marc St-André (le presbytère). La maquette a été dévoilée au public lors du concert du mercredi soir et n’arrête pas de susciter l’intérêt et l’admiration de nombreux visiteurs.

Elle constitue la pièce maîtresse d’une exposition plus vaste qui présente des réalisations en Lego regroupées en quelques thèmes (entre autres, un village médiéval, la Planète Tatooine de l’univers de Star Wars, les édifices de Montréal ou encore un porte-avions). Parmi les exposants, soulignons la participation de notre collègue Normand Houle, un grand passionné de Lego depuis de nombreuses années.

La Place Ville-Marie

Le souci du détail

Nous avons eu la chance de nous entretenir avec Sébastien Bouthillette, juste en face de l’église qui lui a servi de modèle. L’initiative de ce projet revient aux MM. Laurent Dugas et Jean-François Guay, que Sébastien a rencontrés au salon de Brickomanie en 2023. Ils avaient élaboré le projet d’une mini-expo à l’église exclusivement faite en briques Lego. Pour solliciter l’implication du public, M. Dugas a proposé que les éléments soient achetés par les donateurs et assemblés par Sébastien. Pour des raisons de faisabilité, cette merveilleuse idée a dû être abandonnée. 

Sébastien et Marc n’ont épargné aucun effort pour arriver au résultat spectaculaire. Le projet a commencé par assembler une documentation (notamment des images prises par un drone), puis par l’acquisition des pièces pour la reconstitution. Au total, 19 450 éléments Lego ont été utilisés. Selon Sébastien, entre 100 et 120 heures réparties en six mois ont été nécessaires pour compléter le projet. Malgré la volonté de rester le plus fidèle possible au modèle, les créateurs ont dû commettre quelques infidélités. Elles sont minimes, mais parfaitement repérables, et nous lançons un défi à tous les scrupuleux de Verdun à les déceler ! Aucun prix à gagner, juste la satisfaction d’avoir une vue d’aigle (nous offrons un seul indice : cherchez du côté du presbytère).

Appolo
et
Heartlake

Legophiles, unissez-vous !

Après des études au Cégep André-Laurendeau en électricité industrielle (DÉC de trois ans), Sébastien a travaillé comme pannelier un peu partout à Montréal et Laval. En 2008, il entre à Hydro-Québec comme technicien en électricité, le poste qu’il y occupe toujours. Sa passion pour les blocs Lego remonte à loin, mais contrairement à la majorité des enfants devenus adultes qui l’ont perdue en chemin, il persévère, y trouvant un espace de relaxation, de détente tout en maintenant son esprit et son sens de perception tridimensionnelle en alerte. Et il n’est pas seul ! Les Legophiles sont assez nombreux pour créer une association (QuéLUG) et se rencontrer régulièrement.

L’église fête cette année son 110ᵉ anniversaire (à partir de 100, une dame peut avouer son âge), et avoir sa maquette permet de la redécouvrir, d’admirer ses proportions et ses dimensions. Nous passons devant elle tous les jours, en levant parfois les yeux pour suivre ses clochers qui se perdent dans le ciel. Maintenant, on peut baisser la tête et la voir dans toute sa splendeur.

– – –

Vous n’en avez pas assez ! Consultez le site Instagram de Sébastien Bouthillette à perte de vue : Sébastien Instagram.

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img