28.7 C
Montréal
Dimanche, 14 juillet 2024

Il y aura un registre si la résolution est adoptée mardi

Par Pierre Lussier

Un projet de développement résidentiel nécessitant la démolition de trois bâtiments du 3967 au 4003 de la rue Verdun, pour y construire un immeuble de quatre étages et 57 logements locatifs, suscite une levée de boucliers. 

Les bâtiments à démolir inclus dans ce projet, comprennent le site de l’ancienne usine d’Anodisation Verdun et une dizaine logements inoccupés qui s’y trouvent. C’est parce que ce projet déroge aux usages autorisés de zonage dans ce secteur de la rue de Verdun que le Conseil doit approuver une dérogation qui entraîne presque inévitablement l’approbation du voisinage.

Le logement, un dossier chaud

Le service du Greffe de l’arrondissement de Verdun a confirmé avoir reçu un nombre suffisant de signatures provenant de la zone concernée et de la zone contiguë pour enclencher, « après l’adoption de la résolution sur le projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (PPCMOI) concerné lors du conseil d’arrondissement du mardi 5 avril », cette procédure d’ouverture d’un registre d’opposition.  

Par la suite, pour entrer en vigueur, la résolution devra être approuvée par les personnes habiles à voter des deux zones concernées.

À ce moment-là, un registre sera ouvert dans les 45 jours suivant l’adoption de la résolution du 5 avril. La ou les dates d’ouverture du registre ne sont pas encore fixées et le nombre de signatures requises n’est toujours pas connu. Si le nombre de signatures requises est atteint, un référendum devra être tenu à moins que le Conseil retire la résolution.

Le CCU recommande le projet

Notez que le Comité consultatif d’urbanisme (CCU), a recommandé à l’unanimité sous réserve de bonification du verdissement, le projet de la rue Verdun. Est-ce l’état de délabrement des immeubles à démolir ou le peu de valeur architecturale des trois bâtiments qui a incité le CCU à trancher ? On peut également se demander si les terrains d’Anodisation Verdun sont contaminés compte tenu des activités de placage par électrolyse et usage de produits chimiques ?

Le Comité d’action des citoyens de Verdun (CACV) qui mène la bataille contre ce projet, a ses bureaux juste en face du site controversé. Au moment d’écrire ces lignes, une manifestation sous le signe du droit au logement a lieu le 2 avril à 13 h au départ du métro Verdun. Dossier à suivre après l’assemblée du 5 avril.

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img