Francine Brûlé, propriétaire du restaurant-brasserie Les Enfants Terribles de L’Île-des-Soeurs, est très heureuse de la réaction des insulaires qui continuent de commander chez elle. Comme nous tous, elle souhaite l’arrivée prochaine d’un vaccin libérateur de ce virus invisible.