Sylvia Sunstrum – “Déjà 11 mois de confinement, c’est long et interminable. J’ai eu quelques problèmes de santé, mais là ça va mieux. La santé est un trésor que l’on ignore trop longtemps, il faut en prendre soin tous les jours, j’ai hâte de vivre un retour de vie normale et de retourner faire de la popotte au Centre des aînés de Verdun… et jouer aux cartes avec mes amies. À bientôt tout le monde.”

Marie-Bourgoin

Marie Bourgoin

Marie Bourgoin – “Mon anniversaire était le 16 janvier de l’an dernier, j’ai eu 92 ans avec une assez bonne santé. Mais je manque d’exercice car avant la Covid-19, je jouais au Baseball poche deux fois par semaine et l’été à la pétanque. J’ai grandi dans le Bas du fleuve, je me suis marié et, a 27 ans, j’étais veuve avec trois enfants… Je me suis remarié et j’ai eu deux autres enfants. J’ai travaillé fort dans ma vie et j’ai emménagé à Verdun ; j’y demeure encore d’ailleurs. Je m’occupe de mon petit logement et ma sortie hebdomadaire est le vendredi avec une de mes filles. Ça me change les idées et j’ai bien hâte au retour à la vie normale, surtout rendu à mon âge. Au revoir à tous mes amis du Centre des aînés de Verdun.”

Raymond-LHeureux

Raymond L’Heureux

Raymond l’Heureux – “Avant Noël, avec le commanditaire MobiloChef, situé sur la rue Bannantyne, à Verdun, on nous a livré 50 repas de Noël le 21 décembre aux résidents du 5600 boulevard Lasalle. L’événement a été un franc succès et tous étaient réjouis et heureux. Moi et ma famille on s’est fait des zooms virtuels avec les enfants et petits enfants, Je suis président de la Table de concertation des aînés de Verdun, et j’invite tout le monde à se joindre par zoom à ces belles rencontres, le prochain rendez-vous a eu lieu ce lundi. Je me tiens occupé en m’impliquant socialement auprès de nos ainés.”

Alice-King

Alice King

Alice King – “Ça fera bientôt un an que j’ai attrapé la Covid-19. Heureusement, je ne crois pas avoir gardé de séquelles et je me considère très chanceuse. Ma foi m’a accompagnée dans ces moments difficiles, elle me guide à chaque jour. La vie est remplie d’espoir et, oui, les jours meilleurs s’en viennent. Courage à tout ceux qui en ont besoin. Un grand merci aux travailleurs de la santé.”

Madeleine-Caouette

Madeleine Hamel Caouette

Madeleine Hamel Caouette – “En 2020, j’ai été hospitalisé deux fois… Vivre l’isolement a été assez traumatisant. C’est la première fois de ma vie où je n’avais pas de contacts avec mes enfants. J’ai eu 96 ans en juillet dernier (2020). À la période des Fêtes, j’ai partagé mes repas, préparé par chacun, mais un à la fois, chacun leur tour… aucun rassemblement familial n’était permis. Ça m’a crevé le cœur de vivre cela. Car à mon âge, combien de Noël me reste- il ? Je dis merci à Dieu d’avoir de bons enfants qui prennent soin de moi et d’avoir eu sur terre une belle vie.”