Aujourd’hui vient de se terminer cette merveilleuse aventure, devant la vitrine de l’opticien Georges Zouéki (au centre), où se retrouvent également deux des membres de la famille Loiselle, Jean-Philippe et François Loiselle. Me François Loiselle (à droite) – le père de Jean-Philippe -, a commencé sa pratique en même temps que l’opticien, sis à deux pas l’un de l’autre sur l’avenue Verdun…

Zouéki travaillait face à l’Église Notre-Dame-de-Lourdes et Loiselle entamait sa carrière à l’étude du notaire Julien Mackay. À la suite d’un violent incendie survenu à cet immeuble en 1981, Zouéki découvre que l’immeuble incendié, géré par une fiducie du Trust Royal, serait mis en vente une fois réglé, avec les assurances, et le bail du 4912 Verdun sera  renouvelé avec une importante augmentation en juin 82.

M. Zouéki alla quérir des informations auprès de François, qui prépara une offre d’achat et tous les deux se sont rendus instantanément présenter l’offre d’achat. Loiselle père aida Zouéki à acquérir cette magnifique propriété et Loiselle fils allait procéder à la nouvelle vente 39 ans plus tard, après que Zouéki eut servi des milliers de Verdunois.

Merci Georges Zouéki !