13.4 C
Verdun
vendredi, mai 14, 2021

Verdun: la CAQ délaisse les garderies locales

À Lire

 

Québec, le 12 avril 2021 – Alors que sévit, à travers le Québec, une crise sans précédent d’accès aux services de garde, plus de 100 places en CPE dans l’arrondissement de Verdun sont actuellement en péril. Les CPE verdunois vivent des difficultés importantes pour trouver des locaux adéquats et abordables pour améliorer et maintenir leurs services.

 

  • Le CPE les Trottinettes se voit évincé de son local actuel et cherche activement une alternative dans l’arrondissement. Malgré les démarches, aucune solution n’est encore sur la table. Si des locaux ne sont pas trouvés, ce sont 26 places dont 10 places en pouponnière, et 7 éducatrices qui pourraient quitter Verdun. Rappelons que 50 % des places du CPE sont attribués à des filles-mères fréquentant l’école de francisation du Centre Champlain.

 

  • Le CPE Centre Pause Parents-Enfants était en démarche pour bâtir une nouvelle installation de 80 places, un projet autorisé par le ministère de la Famille. Ayant des difficultés à trouver un terrain donc incapable de rentrer dans les délais imposés par le ministère pour déposer leur étude d’opportunité, le CPE avait rencontré un attaché politique du ministre. La rencontre est restée sans suivi, jusqu’à la réception, la semaine dernière par huissier, d’une lettre les informant de la reprise des places par le ministère.

 

La députée de Verdun, Madame Isabelle Melançon, conjointement avec le porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, M. Marc Tanguay, a dénoncé aujourd’hui la situation et appelé le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, à de la souplesse pour assurer un service adéquat aux familles, dans un arrondissement où les besoins sont majeurs.

 

« Les familles sont de plus en plus nombreuses à choisir Verdun. Or, le nombre de places en CPE à Verdun par habitant figure parmi les plus faibles sur l’île de Montréal. Il est donc essentiel de s’assurer qu’ils aient les services auxquels ils ont droit. Cependant, les différents CPE du territoire verdunois vivent une forte pression. Le coût élevé des loyers et des terrains freine leur développement, mais aussi leur capacité à maintenir leurs services actuels. Ils sont fortement engagés envers les familles verdunoises et cherchent des solutions. Le ministre Lacombe et le gouvernement caquiste sont silencieux. C’est incompréhensible ! Je me propose au ministre pour organiser une rencontre d’urgence avec le CPE les Trottinettes et le CPE Centre Pause Parents-Enfants. Des solutions doivent être trouvées rapidement pour sauver les places ! J’espère que le ministre répondra positivement à ma main tendue. Il en va de la qualité de vie de nos familles verdunoises. »

« Depuis 2 ans et demi, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, dit aux parents du Québec qu’il n’arrête pas d’ouvrir de nouvelles places en CPE et qu’elles sont accessibles. La situation à Verdun démontre une fois de plus sa déconnexion à ce qui se passe réellement sur le terrain. Les parents sont de plus en plus nombreux à chercher une place en service de garde, la liste d’attente comptant maintenant plus de 51 000 enfants sans place. Le gouvernement caquiste doit prendre acte de la crise, écouter le cri du cœur des parents et mettre en place rapidement des solutions. »

– Isabelle Melançon, députée de Verdun.

spot_img

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

Articles récents

spot_img
spot_img
X