-5.1 C
Montréal
samedi, décembre 4, 2021

Trois amies au parcours atypique

À Lire

Yves d'Avignon
Yves d'Avignon
Journaliste de formation... En 44 années, je suis passé de commis à la rédaction à ce poste de "dispatcher" comme dirait mon employeur immédiat d'aujourd'hui, donc d'un quotidien papier à ce média hyper local verdunois. La fierté se lit dans la salle d'ExploreVerdunIDS.com

Jack Mainville
Collaboration spéciale

Prapatsorn Kaewdee fêtait en fin de semaine dernière son 47e anniversaire de naissance au restaurant Geppetto, en compagnie de ses deux meilleures amies. Les trois personnes fêtées sont d’origines différentes : Prapatsorn est thaïlandaise, Martha est équatorienne et Sunee est birmane.

Originaire du nord-est de la Thaïlande, Prapatsorn a été confiée à une famille de Bangkok à l’âge de treize ans pour s’occuper des deux enfants de cette famille. Elle a vite appris à coudre car le monsieur avait une petite manufacture de vêtements adjacente à la maison. Elle garde néanmoins un excellent souvenir de son passage dans cette famille. Ensuite, elle s’est dirigée au sud pour travailler dans une manufacture de transformation de poissons et, ensuite, dans le domaine de l’hôtellerie, où elle rencontre son futur conjoint, un Verdunois. Elle arrive donc ici en 2006, après cinq années passées à la francisation. Ensuite, elle travaille à Montréal pour la designer « Annie 50 » et ensuite pour la confection de vêtements à la boutique « Marigold » sur la rue Wellington. 

À l’école de francisation, elle rencontre Martha… qui deviendra sa grande amie. Cette dernière est équatorienne, donc elle parle l’Espagnol ; il fallait que les deux filles s’aiment vraiment parce que, pour communiquer ensemble, il fallait parler la langue de Molière qu’elles ne maîtrisaient vraiment pas. Prapatsorn est aujourd’hui la marraine de Laya, la fille de Martha.

Sunee, l’autre meilleure amie, explique sa venue au pays de Gilles Vigneau comme si elle jouait dans un scénario de film. À l’âge de onze ans, avec sa famille, elle fuit le Myanmar en pleine guerre civile. Étant réfugiés et sans papiers en Thaïlande, ils n’ont eu aucun autre choix que de s’installer dans un village du « triangle d’or » où on cultive le pavot pour produire de l’opium.

Martha est la deuxième d’une famille de douze enfants. Elle a rencontré David qui était en vacances avec son frère. Ils se sont mariés huit mois plus tard. Après ses études en francisation, elle a poursuivi ses réelles études au Cégep. Elle travaille présentement au Manoir de Verdun, sur le boulevard Lasalle, angle Woodland.

C’est alors qu’elle fait la rencontre de Daniel, un jeune travailleur humanitaire. Ce dernier décide alors de l’aider à se sortir de cette situation épineuse. Avec l’aide d’un avocat de Montréal, il lui fait faire un visa et le voyage commence…

Après ses études en francisation, elle a poursuivi ses réelles études au Cégep. Elle travaille présentement au Manoir de Verdun,

Première escale… Paris, et ensuite New York, où ils se font voler leurs bagages et tous leurs papiers. Alors c’est à nouveau sans papier que Sunee entre au Canada.

Depuis lors, travaillant dans la restauration, Sunee habite désormais Morin Heights depuis deux ans et le couple a deux enfants.  

spot_img

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Abonnez-vous à EXPLORE

Pour être mis à jour hebdomadairement avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_img

Articles récents

spot_img
spot_img
xxx video videos porno gratis porno gratis videos xxx gratis
X