Normand Houle

Structure plutôt imposante et très méconnue des Verdunois, un monument est érigé dans le parc Labelle à l’intersection des rues de Verdun et Henri-Duhamel.

L’œuvre a été créée par Dominique Valade en 1985.  Elle a été conçue en hauteur et se présente comme une espèce de tour hermétique en blocs de granit atteignant plus de cinq mètres.  D’une largeur d’environ deux mètres, ce monument prend l’allure d’un phare maritime en référence à la proximité du fleuve.  En raison de sa localisation géographique, la sculpture joue le rôle symbolique de gardien et de porte d’entrée sur le territoire verdunois.

Le monument nous rappelle les vestiges du passé et l’édification de fortification robustes faites de troncs d’arbres.  Du temps où Verdun se nommait ʺLa côte des Argouletsʺ, quelques braves individus vivaient à l’affût de forteresses et tentaient de résister aux attaques des Iroquois.

L’Argoulet se veut un hommage à ces défenseurs de notre territoire et premiers habitants de ce qui allait devenir Verdun.

 

– – –

 

Normand Houle est membre de la SHGV ; j’aurai le plaisir de vous informer sur ce qui touche à l’histoire et au patrimoine de Verdun.