Texte et photos Alain Charbonneau

“À l’ancien pont Champlain, les ouvriers enlèvent le métal qui garnit encore le pilier situé juste à côté de la caserne des pompiers près du boulevard René-Lévesque. Étrangement, certains piliers, dont on a enlevé le tablier, n’ont pas été complètement défaits. On en a même recouvert un d’une couche de finition. Veut-on les conserver pour qu’on se rappelle les sommes astronomiques que les contribuables ont payé pour l’entretien du vieux pont qui se délabrait ?”

pont-2222222