15.4 C
Montréal
dimanche, septembre 19, 2021

Louise Leclerc: la nymphe à pagaie du Lac

À Lire

Yves d'Avignon
Yves d'Avignon
Journaliste de formation... En 44 années, je suis passé de commis à la rédaction à ce poste de "dispatcher" comme dirait mon employeur immédiat d'aujourd'hui, donc d'un quotidien papier à ce média hyper local verdunois. La fierté se lit dans la salle d'ExploreVerdunIDS.com

Par Yves d’Avignon

« Depuis mon enfance, j’ai toujours été attirée par les sports nautiques. Je suis bien une fille du lac ; j’aurais bien aimé traverser le Lac à la nage, comme les grands qui se présentaient par chez-nous. »

Louise Leclerc, c’est l’histoire d’une Verdunoise quinquagénaire, sorte de gentille sirène issue d’une vague résolument marine. « Des rêves de petite fille du lac, j’en ai eu. Après avoir appris à nager, j’ai été initié au canot en eau vive, au kayak, à la planche à voile et au kitesurf, vers 2007. Il y a sept ou huit ans, je débutais la planche à pagaie pour combler les trous de vent ! La passion pour la planche m’est vite apparue ! Heureuse de respirer le grand air en admirant les paysages, debout ou assise sur ma planche. Afin de pouvoir rencontrer des adeptes ayant cette même passion », ajoute Louise d’un seul souffle. »

Vous pouvez contribuer à Louise Leclerc et sa passion en vous abonnant à son site associé à la Fondation Charles-Bruneau.

« En 2019, je me suis entraînée pour accomplir un premier défi, Montréal-Québec en SUP ! Seule femme du groupe de cinq personnes pour franchir la distance de 256 km en cinq jours, avec ma planche Samuraï de NATÜR SUP, une planche gonflable de 12,6 pieds x 30 pouces qui a franchi 800 km de pagaie cette année-là. J’ai adoré cette expérience ; je me suis découvert plus de force physique et psychologique que je ne le croyais. Ma seule déception : pas d’association à une cause pour franchir ces kilomètres. Bien voilà ! Je pagayerai pour la Fondation Charles-Bruneau avec l’équipe de NATÜR SUP… »

Parfois, en eaux calmes, on peut se retrouver dans une aussi belle scène que celle-ci !

Nous étions conviés près du fleuve pour causer de ce défi marin, un événement-collecte de fonds qui sort de l’ordinaire… Du 10 au 12 septembre « Pagayons ensemble pour offrir un avenir en santé aux 2000 enfants atteints de cancer au Québec ». Seul(e) ou en équipe, les participants seront appelés à vivre une expérience sportive hors de l’ordinaire sur une, deux ou trois journées complètes de kayak dans la région de Montréal. Et finalement, un parcours accessible de 13 km autour des îles de Boucherville incluant canots et planches à pagaie.

D’autres fois, quand la pagayeuse aura rejoint les deux bouts de la journée, entre deux arbres saura-t-elle trouver un certain réconfort dans cette nature irréprochable.

Louise Leclerc et Martine Jodoin – une autre planchiste, la seule autre depuis 2018 -, y franchiront les kilomètres sur leurs planches à pagaie. On sait déjà que Louise entend pagayer au meilleur de ses capacités et souhaite amasser des sous pour aider la cause et participer aux trois jours de l’événement : L’Île Perrot (le 10 septembre), Île Charron de Longueuil (11) et aux îles de Boucherville (12).

Le 6 juillet dernier : « on ne sait pas à quoi s’attendre, conclut Louise. Il peut y avoir des intempéries, qu’il vente à mourir ! Il se peut même que le vent soit dans notre dos, ce qui serait génial… »

Pour envoyer des fonds au Circuit bleu de la Fondation Charles-Bruneau, vous allez sur le site suivant pour y contribuer : Pagayer avec Louise Leclerc

(Cet article paraît pour une deuxième fois en deux mois)

https://circuitbleu.charlesbruneau.qc.ca/circuit-bleu-charles-bruneau-80/fiche-kayakiste-louise-2
spot_img

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Abonnez-vous à EXPLORE

Pour être mis à jour hebdomadairement avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_img

Articles récents

spot_img
spot_img
xxx video videos porno gratis porno gratis videos xxx gratis
X