24.6 C
Montréal
Dimanche, 14 juillet 2024

Les soins dentaires pour aînés présentant des troubles neurocognitifs majeurs : une comparaison avec les soins vétérinaires

Une analyse d’Ahmed Chetioui

Introduction

Avant toute chose, le titre de mon article peut prêter à confusion ou choqué, mais je le voulais percutant, car ce que vivent les personnes Alzheimer à un stade avancé, va à l’encontre de la bientraitance et d’une vie Digne.

Les troubles neurocognitifs majeurs (TNCM), comme la maladie d’Alzheimer, affectent de nombreuses personnes âgées et compliquent souvent leur prise en charge médicale. Parmi les aspects négligés, les soins dentaires occupent une place importante. Les soins dentaires pour les personnes âgées atteintes de TNCM sont souvent déficients, comparés aux soins offerts en médecine vétérinaire pour les animaux, qui semblent bénéficier d’une meilleure prise en charge.

Nombreux défis.

Nombreux défis

Les personnes âgées présentant des troubles neurocognitifs majeurs, comme la maladie d’Alzheimer, font face à des défis uniques en matière de soins dentaires :

Accès et disponibilité : L’accès aux soins dentaires peut être limité pour ces patients en raison de leur état de santé et de la disponibilité des professionnels formés pour traiter des cas complexes.

Complications anesthésiques : Les personnes atteintes de TNCM nécessitent assez souvent une anesthésie générale pour recevoir des soins dentaires, ce qui complique encore davantage la planification des traitements. Les rendez-vous peuvent être repoussés pendant plusieurs mois, voire plus d’un an.

Coût des soins : Les soins dentaires sous anesthésie générale sont coûteux et peuvent ne pas être entièrement couverts par les assurances santé, créant une barrière financière pour de nombreuses familles.

Manque de formation et de sensibilisation : De nombreux dentistes ne sont pas formés pour traiter les patients atteints de TNCM, ce qui entraîne des soins inadéquats et une mauvaise gestion des besoins spécifiques de ces patients.

Comparaison avec les soins vétérinaires

Paradoxalement, les soins dentaires pour les animaux, notamment les animaux de compagnie, semblent souvent mieux gérés :

Disponibilité et accessibilité : Les vétérinaires offrent des soins dentaires réguliers et préventifs, généralement plus accessibles que ceux disponibles pour les personnes âgées avec TNCM.

Protocole d’anesthésie : Les animaux nécessitant une anesthésie pour des soins dentaires reçoivent habituellement une attention rapide et appropriée. Les délais pour les procédures sous anesthésie générale sont souvent bien plus courts que ceux observés dans le système de soins humains.

Sensibilisation et prévention : Il existe une sensibilisation accrue sur l’importance des soins dentaires préventifs pour les animaux, avec des campagnes régulières pour encourager les propriétaires à maintenir une bonne hygiène dentaire de leurs compagnons.

Coût : Bien que les soins dentaires vétérinaires puissent aussi être coûteux, les options de financement et d’assurance pour animaux de compagnie sont habituellement plus flexibles et abordables que pour les soins dentaires humains.

Services inadéquats.

Prise en charge insuffisante

Les conséquences de soins dentaires inadéquats pour les personnes âgées atteintes de TNCM sont nombreuses :

Douleur et inconfort : Les affections dentaires non traitées peuvent causer une douleur considérable et affecter la qualité de vie, provoquer des troubles du comportement, allant de l’agressivité à l’apathie.

Problèmes de nutrition : La douleur et les infections dentaires peuvent empêcher les patients de bien manger, aggravant ainsi leur état général.

Infections systémiques : Les infections bucco-dentaires peuvent se propager et causer des complications systémiques graves, particulièrement chez les patients fragiles.

Conclusion

Il est crucial de repenser la manière dont les soins dentaires sont offerts aux personnes âgées présentant des troubles neurocognitifs majeurs. Une approche plus proactive et intégrée, inspirée des pratiques vétérinaires, pourrait améliorer considérablement la qualité de vie de ces patients. Les professionnels de la santé doivent être formés et sensibilisés aux besoins spécifiques de cette population vulnérable, et des solutions doivent être trouvées pour rendre les soins dentaires plus accessibles et abordables.

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img