Normand Houle
Société d’histoire et de généalogie de Verdun

Durant la Deuxième Guerre mondiale, la Marine Royale canadienne avait comme tradition de nommer ses navires d’après le nom de villes canadiennes.  Ainsi, en septembre 1942, Verdun a été choisie afin d’être associé au nom d’une frégate. Un destroyer anglais portant déjà le nom de Verdun, il a été décidé d’interposer les syllabes et d’utiliser le nom de Dunver.

Lors de sa mise en service, le Lieutenant William Woods a été nommé commandant du navire. M. Woods et cinq des marins à bord du Dunver étaient des Verdunois.

Dès septembre 1943, la frégate participe aux opérations de protection dans l’Atlantique Nord.  En juillet 1944, le Dunver sert d’escorte pour le plus grand convoi de navires ayant quitté l’Amérique du Nord vers l’Angleterre.  En février 1945, le navire et son équipage font la manchette après avoir coulé un sous-marin allemand.

La guerre terminée, le Dunver a été rapidement vendu.

 

Source : Revue Les Argoulets, Vol. 2, No. 3 et Vol. 15, No 1.

Crédit photo : For Posterity’s Sake,  coll. Ron Critchley.