Denise Couture
Société d’histoire et de généalogie de Verdun

 

Sur cet acte notarié par Antoine Adhémar, dit Saint-Martin, daté du 16 juillet 1706, apparaît le contrat d’échange entre les Filles séculières Notre-Dame de la Congrégation de Montréal, avec Zacharie Robutel de La Noue (NDLR: lieutenant issu des troupes du détachement de la Marine demeurant au Château Guay (Châteauguay), et Catherine Lemoyne, son épouse

Les religieuses acquièrent « deux tiers du fief appelé de La Noüe situé dans Lisle St Paul, faisant avec lautre (sic) fief appartenant à Dame Robutel ».

Nous sommes donc aux origines du territoire de l’Île-des-Sœurs, que nous connaissons aujourd’hui.

 

Photo et référence:  Bibliothèque Nationale du Québec.