-5.1 C
Montréal
samedi, décembre 4, 2021

Généalogie: Mgr Joseph Arsène Richard

À Lire

Denise Couture
Société d’histoire et de généalogie de Verdun

Le 18 août dernier, paraissait dans ce journal un article sur l’histoire de Monseigneur Joseph Arsène Richard rédigé par Normand Houle et intitulé : Son empreinte est partout. Partout à Verdun puisqu’il en fut le premier curé et qu’une école secondaire porte son nom. Un parc et une rue se nomment aussi Richard.

Mgr Richard est né le 19 septembre 1859 et baptisé le jour même à St-Liguori-de-Montcalm. Il est le fils de Simon Richard et d’Eléonord Forêt (Forest). Il a étudié au collège de l’Assomption en 1879 et à celui de Joliette en 1880. En 1885, il prend la soutane au collège de Joliette, pour ensuite être ordonné prêtre le 17 mars 1889. Il exerce d’abord sa prêtrise à St-Barthélemy (1889-1891), à St-Paul-l’Ermite (1891-1897), à St-Enfant-Jésus du Mile-End (1897-1899). En 1899, il devient curé-fondateur de la paroisse Notre-Dame-des-Sept-Douleurs où il le sera jusqu’à sa mort. Il décède le 17 juin 1945, âgé de 85 ans et 9 mois, à l’hôpital du Christ-Roi… qu’il a lui-même fondé, connu comme l’hôpital de Verdun, aujourd’hui.

Premier registre rédigé par Mgr Richard

Sur l’image, nous pouvons lire la première page du registre de la paroisse de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs de Montréal (Verdun) présenté par Mgr Richard en 1899. Le document indique que la paroisse se situe dans le comté Hochelaga et qu’il contient 10 feuillets, dont cette page, pour enregistrer des actes de Baptême, de Mariage et de Sépulture.

Ce registre est donné et scellé par la Cour supérieure du Bas-Canada dans le district de Montréal. Suivent les notifications de l’article 1311 du Code de procédure civile du Bas-Canada et des articles 42 et 42 A-B-C et 45 du Code Civil du Bas-Canada. Le document a été signé à Montréal le 2 septembre 1899 par E. Lamontagne, Dép (Député)-Protonotaire S.

Dans le registre de 1925, on compte un total de 6970 baptêmes, de 1090 mariages et de 3212 sépultures. En 1941, le registre contient plus d’une centaine de pages. Cela montre que le nombre de personnes vivant à Verdun a augmenté progressivement au fil des ans. Terminons ce chapitre avec cette citation d’un historien de l’époque : « Monseigneur — Nous vieillissons tous les deux, l’heure de partir viendra bientôt. Mais, pour votre consolation et pour votre gloire, je me souviens avec bonheur que, si les hommes passent, les œuvres restent ! ».

Sources

  • 1897. Députés-protonotaires, etc. Chap. 37. P. 87. Document pdf trouvé sur Google
  • L’Abbé Ëlie-J. Auclair. 1925. Histoire de la paroisse : Notre-Dame-des-Sept-Douleurs de Verdun de Montréal depuis sa fondation par monseigneur J.-A. Richard jusqu’à ses noces d’argent. Montréal. 178 pages. Document trouvé sur le site de banq : https://numerique.banq.qc.ca (pages consultées : 22 à 72)
  • Houle, Normand. Son empreinte est partout. Explore Verdun-IDS virtuel du 18 août 2021
  • Généalogie Québec, carte mortuaire de Mgr Richard, trouvée dans Nécrologe (1860-2021)

Remerciements

Nous tenons à remercier monsieur Jean Claude De Guire, directeur général et archiviste, de la Société d’histoire de Joliette – De Lanaudière pour ses recherches et les informations qu’il nous a transmises. Merci aussi à Luc Bouchard qui nous a dirigés vers les archives diocésaines. Merci à Michèle Guérin qui continue assidument de relire nos textes et de les bonifier de ses connaissances linguistiques.

spot_img

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Abonnez-vous à EXPLORE

Pour être mis à jour hebdomadairement avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_img

Articles récents

spot_img
spot_img
xxx video videos porno gratis porno gratis videos xxx gratis
X