13.4 C
Verdun
vendredi, mai 14, 2021

Charles Édouard Mayrand n’est plus

À Lire

Yves d'Avignon
Yves d'Avignon
Journaliste de formation... En 44 années, je suis passé de commis à la rédaction à ce poste de "dispatcher" comme dirait mon employeur immédiat d'aujourd'hui, donc d'un quotidien papier à ce média hyper local verdunois. La fierté se lit dans la salle d'ExploreVerdunIDS.com

 

C’est avec une profonde tristesse que nous faisons l’annonce du décès de Charles Édouard Mayrand, qui s’est éteint paisiblement à l’âge de 99 ans, le 15 avril 2021 à la résidence Ambiance de l’île-des-Soeurs.

Fils de feu Régina Auger et de feu Georges Mayrand, il a été précédé dans la mort par sa tendre épouse feu Marcelle Jean (1923-2015).

Il laisse dans le deuil ses enfants Andrée et Serge, ses frères Guy (feu José-Ann Beaudry) et Bernard (Margot Vigneault), Luc Maurice, ainsi que de nombreux neveux et nièces et amis.

Quatrième d’une famille de 14 enfants, Charles Mayrand est né à Montréal le 4 mars 1922. Il poursuit ses études à l’externat classique Ste-Croix, puis à l’Université McGill où il obtient son baccalauréat (Commerce) au milieu des années quarante.

Il se joint alors à la compagnie familiale Mayrand Ltée (produits alimentaires), fondée par son père, au sein de laquelle il œuvrera intensément toute sa vie. Soutenu dans cette entreprise par sa tante (Emma Mayrand) et trois de ses frères (Jean, Paul et Guy), il en assurera la présidence jusqu’à sa retraite à l’âge de 72 ans. Il s’impliquera aussi activement au sein de l’Association des détaillants en alimentation du Québec dont il occupera le poste de président au cours des années soixante-dix.

Tout sa vie durant, de par sa droiture, son optimisme et sa compassion, il a été un modèle pour ceux qui l’ont aimé.

La famille tient à remercier Anny Trudeau, ainsi que tout le personnel de la résidence Ambiance (Île-des-Soeurs) et plus particulièrement Dre Sylvie Dufresne et le personnel soignant de l’étage Signature (2e étage) qui ont adouci ses derniers jours.

Vos marques de sympathie peuvent se traduire par des dons à la Fondation de l’Hôpital général de Montréal.

En raison de la situation sanitaire actuelle, une célébration en sa mémoire se tiendra en toute intimité, et sur invitation seulement, le 1er mai 2021 à 11h au Complexe funéraire Saint-François d’Assise.

spot_img

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

Articles récents

spot_img
spot_img
X