26.3 C
Montréal
Mercredi, 17 juillet 2024

Bec et plumes – Le moucherolle tchébec

Moucherolle tchébec
Empidonax minimus
Least flycatcher

Ordre des passeriformes
Famille des tyrannidés

Texte et photographies Mario Lefebvre

Une vague déferlante d’oiseaux rares est à nos portes ! Pour ma part, j’ai l’habitude de photographier des roselins, des juncos, des cardinaux, des mésanges, des chardonnerets, bref, des oiseaux qui sont attirés par nos mangeoires et nos arbres fruitiers. Afin de découvrir plusieurs sortes d’oiseaux, je sors des sentiers battus. Mais voilà qu’un beau spécimen de tyrannidé s’invite chez moi.

Pas plus tard que la semaine dernière, pendant que je scrutais les arbustes dans ma cour arrière, j’ai aperçu un mignon volatile dans mon champs de vision. Le temps de placer mon appareil photo dans sa direction et d’ajuster le focus, deux clics et le moucherolle tchébec faisait désormais partie de mon répertoire d’oiseaux.

Ce petit oiseau au bec court et aux ailes courtes, est souvent confondu avec le moucherolle des saules, des aulnes et le moucherolle phébi. Le moucherolle tchébec, se reconnaît à son chant, tchéBEK TCHÉbek sèchement lancé ou tchéBIK d’un cri puissant. Outre son chant particulier, le moucherolle tchébec possède un anneau péri-oculaire blanc complet, devenant plus large vers l’arrière de l’oeil, exclusivité chez les moucherolles. Son dos est gris-olive et ses ailes sont marquées de deux bandes couleur crème. La nuque et la tête sont grises-olivâtre et son ventre est gris tirant sur le jaune pâle. Le moucherolle tchébec ne pèse que dix grammes. Supporté par une envergure d’ailes de vingt centimètres et une longueur totale de treize centimètres, malgré sa petitesse il ose s’évader vers les pays chauds vers la fin du mois de septembre.

Pour l’ornithologue amateur, la découverte d’un nouvel oiseau à demi caché dans un buisson, se compare au mélomane qui entend sa pièce de musique favorite, dans une vieille radio agonisante. La passion en nous stimule tout le reste, le besoin, l’envie et enfin le ravissement.

Écoutez le chanter,  le moucherolle ne vous rappelle-t-il pas le nom d’une terre bien à nous? Tchébec ! Tchébek ! Bonne Saint-Jean-Baptiste à toutes et à tous.

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img