Carole Pelletier

 

Explore Verdun-IDS : Si quelqu’un te demandait comment on se met à la photo, que lui dirais-tu?

André : Ouf ! Pas évident. D’abord, je lui demanderais ce qui l’intéresse en photo : le portrait, le paysage, l’architecture… Parce que ç’a un impact surtout si on a besoin d’acquérir du matériel. Je ne suis pas un photographe qui s’intéresse beaucoup au côté technique des choses. C’est évident qu’on doit connaître son appareil pour obtenir de bons résultats mais il faut aussi dépasser ce stade. Parfois, les gens me demandent ce que j’utilise comme appareil. La réaction est souvent de penser que c’est lui qui fait la beauté de la photo. J’ai l’habitude de répondre que c’est probablement la qualité de la guitare d’Eric Clapton qui lui permet de faire de si belles chansons (rire).

Ensuite, je lui dirais de s’y mettre, d’aller faire de la photo, de lire sur le sujet, de chercher parmi les photographes ceux qui s’intéressent au même sujet, de retourner souvent au même endroit, de prendre le temps, d’en parler. C’est stimulant et ça fait avancer.

Souvent, en photo, on commence avec certains sujets. On apprend à bien les représenter mais on finit par passer à d’autres. C’est une évolution. Il faut rester ouvert.

Explore Verdun-IDS : Fais-tu autre chose que de la photo?

André : Bien sûr. Même si mes années de karaté et de taekwondo sont derrière moi, je fais encore beaucoup de vélo, de randonnée et de cuisine.

Explore Verdun-IDS : Comment te décrirais-tu?

Andre-Lirette-Merle-dAmerique

Le Merle d’Amérique. Photo d’André Lirette.

André : Une de mes amies, France Lapointe, a déjà écrit ce qui suit à mon sujet. Je pense que ça me représente assez bien :

« Issu d’une famille italo-québécoise, cet artiste est né sur le Plateau Mont-Royal et a grandi à Montréal.  C’est sur le tard qu’il se découvre un talent et une passion pour la photographie et qu’il exploite avec avidité.  En constante évolution, son style se démarque essentiellement par le ressenti.

Être doté d’une grande sensibilité, André maîtrise l’art de transposer l’émotion sur l’image. Et à l’instar de sa personnalité singulière et fantaisiste, ses photos se distinguent par sa touche surréaliste qui nous transporte ailleurs. »

Merci, André, de t’être prêté au jeu de cette entrevue!

 

       

Andre-Lirette-Metro-de-Montreal

Le métro de Montréal. Photo d’André Lirette.

Explore Verdun-IDS : Vous avez des questions pour André? Faites-les moi parvenir à cpelletier@exploreverdunids.com.

Entre-temps, vous pouvez visiter son site web.

Voici encore quelques photos pour vous faire plaisir… 

Andre-Lirette-Pont-Jacques-Cartier

Le Pont Jacques-Cartier. Photo d’André Lirette.

 

Andre-Lirette-Reflections

Reflections, une photo d’André Lirette.