« Ma marche quotidienne, sur la Promenade Wellington, ça se passe souvent de cette façon », raconte notre photographe Jack Mainville, l’œil aux aguets pour déceler l’image presque sainte… « Chaque fois que j’arrive à cet endroit, aux confluents de la Promenade et des rues Galt-De l’Église, je fais une pause et je regarde cette majestueuse église. Pas tant pour l’aspect religieux de l’événement mais pour ce que représente cet édifice ! »

« C’est comme si j’avance dans un sentier et que j’arrive au pied d’une imposante montagne. Cela me procure souvent un sentiment d’apaisement. Celui de savoir qu’elle est toujours là, plus particulièrement aujourd’hui, à quelques heures du couvre-feu. »

P.S: Cette scène s’est passée au premier soir de l’interdiction de circuler après 20 h.«

Photo Jack Mainville