22.5 C
Montréal
Mardi, 21 mai 2024

Vivre en sécurité à Verdun

Un texte de Pierre Lussier

Réunis à l’initiative de la conseillère Véronique Tremblay et des instances du parti Projet-Montréal à Verdun, des résidents de L’Île-des-Sœurs ont discuté de sécurité publique en confrontant les statistiques plutôt encourageantes sur la criminalité et les inquiétudes du public.

La rencontre s’adressait d’abord et avant tout aux gens de L’Île-des-Sœurs, qui vivent des situations souvent différentes des deux autres quartiers de Verdun. La mairesse Marie-Andrée Mauger et les conseillers Enrique Machado et Benoit Gratton participaient à cet échange qui s’est terminé autour de 19 h 45 au Café Welina. Des rencontres thématiques du même genre ont déjà eu lieu, notamment sur la mobilité et l’environnement.

Bien que L’Île-des-Sœurs soit nettement plus tranquille que la terre ferme selon les informations fournies par Véronique Tremblay, l’étendue du territoire et la présence de la forêt et des berges ne facilitent pas la surveillance compte tenu des effectifs policiers réduits, en particulier la nuit quand des feux d’artifice éclatent. 

Un récent sondage montre que 74 répondants sur plus de 500 personnes, soit 14 %, disent ne pas se sentir en sécurité à L’Île…

Selon certains citoyens, l’enjeu à L’Île, c’est qu’on se sent loin de la police. « La couverture est bonne à L’Île pour les véhicules d’urgence », a toutefois rappelé la mairesse qui a convenu avec le public des problèmes de recrutement de nouveaux policiers. Notez que la mairesse rencontre une fois par mois le commandant du PDQ 16 Maxime Beaulieu pour faire le point.

Rappelant que dans un récent sondage, 74 répondants sur plus de 500 personnes, soit 14 %, disent ne pas se sentir en sécurité à L’Île. Des participants ont aussi mentionné l’époque où il y avait un poste de police à L’Île-des-Sœurs, mais ils ne se font pas d’illusion sur la reprise d’un tel service. En contrepartie, la prévention et l’entraide entre voisins ont retenu l’attention de plusieurs participants.

On a également signalé les excès de vitesse sur les pistes multifonctionnelles où des cyclistes à l’entraînement roulent à toute vitesse au risque de renverser des piétons.

Enfin, un citoyen a parlé du dernier hiver avec peu de neige entraînant une possible sécheresse d’où les risques d’incendie dans le boisé de L’Île-des-Sœurs, une crainte des résidents du voisinage.

Nous publierons dans une prochaine édition des statistiques sur la criminalité dans Verdun. 

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img