20.8 C
Montréal
Mardi, 16 juillet 2024

Verdun fait son cinéma

Par Marek Zielinski
Recherche de LUZ Garcia de Zielinski

Verdun et le cinéma – l’association de deux a une assez longue histoire, sur plusieurs niveaux. Tout d’abord, notre arrondissement, si photogénique, se fait passer pour d’autres villes dans diverses productions, québécoises et américaines (Brad’s Status ou Best Sellers entre autres), mais la vraie rencontre entre Verdun et 7e art se fait dans les salles obscures, ou même à ciel ouvert, quand celui-ci est clément.

La raison en est qu’il y a un vrai public cinéphile chez nous : curieux, cultivé, généreux. Chaque séance dans le magnifique Centre culturel fait salle comble, qu’il s’agisse d’un film d’auteur ou d’un documentaire qui aborde souvent les sujets parmi les plus douloureux et controversés. Aujourd’hui, d’autres lieux de diffusion se sont ajoutés, près du cadre de vie des spectateurs, dans les lieux souvent inusités, qui contribuent à redéfinir l’expérience cinématographique.

Nous devons cette présence constante du cinéma dans notre vie culturelle grâce à l’initiative et implication de Diya Angeli, une passionnée qui a su détecter et combler la même passion chez les Verdunois. Diya connait bien notre arrondissement pour y avoir résidé depuis plus de 15 ans. Née en France, cette Italo-Mauricienne incarne elle-même les valeurs qu’elle attribue à Verdun et qui l’ont conduit à fonder Ciné-Verdun en 2018. Passion pour le cinéma, mais aussi pour la cause de droits humains, la famille, l’éducation, l’environnement et tout ce qui touche de près ou de loin à la condition humaine. Après les études en communication, en médiation culturelle et en littérature en France, Diya acquiert une solide expérience du terrain au Centre de Langue et de Culture italienne et au Musée National d’art moderne du Centre Georges-Pompidou à Paris. Après son arrivée à Montréal, elle devient chargée de projet Kino Montréal en 2005, et n’a plus quitté le milieu du cinéma pour aboutir avec son projet de Ciné-Verdun.

Ciné-Verdun se consacre essentiellement à la diffusion des œuvres du cinéma d’auteur, souvent engagé, parfois militant, toujours en phase avec son temps. La Maison de culture Quai 5160 accueille une partie de la programmation, le reste trouvant refuge dans divers centres communautaires de l’arrondissement.

Le cinéma se consomme en tant que spectateur, il se créé également et offre un merveilleux outil d’expression à ceux qui désirent s’exprimer par ce biais. Aujourd’hui, un smartphone et un ordinateur suffisent pour produire des films de qualité, tout en gardant le côté artisanal et le caractère immédiat, direct de l’expérience. « Nous avons dans la dernière année fait faire des courts métrages à des jeunes Verdunois de 6e année et des familles immigrantes de Verdun en souhaitant qu’ils partagent leur créativité et vision du monde à travers ce médium », souligne fièrement Diya.

« Verdun est considéré comme un quartier « excentré » de Montréal mais qui rayonne par son dynamisme et son positionnement, poursuit Diya. Verdun se démarque aussi par la passion qui se dégage de ses initiatives citoyennes et entrepreneuriales, et la vision grand angle de ses institutions et de ses élus. Le bouillonnement créatif y est en effervescence, la curiosité et l’ouverture culturelle encouragée, l’inclusion une priorité et le milieu communautaire tissé serré. »

Comme disait le grand Krzysztof Kieslowski, un cinéaste incontournable de la fin du XXe siècle, le cinéma sans émotion n’est qu’une suite de taches de couleur sur l’écran – Diya semble y souscrire en plus d’ajouter une dimension sociale : « Les films, avec toutes les émotions, idées, histoires qu’ils véhiculent, sont autant de rencontres, de portes ouvertes sur le monde et de mains tendues qui en font un art profondément humain (…) et un vecteur de lien social fort ».

La pandémie a forcément limité la diffusion traditionnelle, dans une salle obscure, en présentiel. Les nouveaux canaux se sont alors constitués sur l’internet et constituent désormais une option durable. Laissons à Diya le soin de nous annoncer la programmation automne-hiver : « Un programme de documentaires engagés présentés en ligne cet hiver est également en préparation, en complément des projections de fictions organisées à la maison de la culture dans le cadre du Ciné-club du Quai 5160 pour lequel Ciné-Verdun a pour mandat de bâtir et coordonner la présentation d’une dizaine de films par année ».

Le 30 octobre prochain, à la veille de l’Halloween, une projection double est prévue aux Serres municipales, organisée conjointement avec Grand Potager et la Coop CAUS. Apportez votre couverture, le popcorn et les boissons alcoolisées seront offerts, pour des raisons strictement humanitaires, entendons-nous, car le froid peut nuire au bon déroulement de la soirée !

Les projets à plus long terme prévoient également l’expansion du réseau de diffusion à l’Ile-des-Sœurs, notamment, et la création d’une salle polyvalente qui serait gérée avec d’autres organismes de Verdun pour offrir des projections régulières tout au long de l’année.

Cliquez sur le lien ci-dessous, et gardez donc vos yeux et vos cœurs grands ouverts – Verdun s’offre son cinéma.

https://cineverdun.com/

Pour contacter l’organisme : cine.verdun.mtl@gmail.com ou par téléphone au (514) 803-1419.

Article écrit par Marek Zielinski. Recherche : LUZ  Garcia de Zielinski. Pour la rubrique : Chapeau aux gens et aux lieux de ma communauté

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img