Caroline Varin, Personnalité d’affaires du mois de mars

Par Robert Leduc

Grande dame bardée de diplômes, d’expériences professionnelles et d’implications communautaires, la directrice générale de la Fondation pour l’alphabétisation, Caroline Varin, a été nommée Personnalité du mois de mars du Réseau Affaires Verdun (RAV).

Son expérience et sa réputation de gestionnaire dans des organisations professionnelles, financières et socio-communautaires depuis plus de 25 ans, tant en marketing et en communication, qu’en développement des affaires et en création de projets, font de Caroline Varin une valeur sûre dans la communauté verdunoise.

L’insulaire Caroline Varin a été désignée Personnalité du mois de mars par le Réseau Affaires Verdun (RAV).

La Personnalité d’affaires du RAV parle avec fierté de la Fondation pour l’alphabétisation, installée sur la rue Wellington, un organisme fondé en 1989 qu’elle dirige depuis 2015, voué principalement à la promotion de la lecture chez les enfants en distribuant des livres neufs, par le biais des écoles et de son programme intitulé La lecture en cadeau. À ce jour, la Fondation a distribué dans 80 établissements plus de 100 000 livres tout neufs aux jeunes du Québec, et la croissance se poursuit.

«La Fondation pour l’alphabétisation c’est tout un écosystème qui offre des services de première ligne en éducation», explique la directrice générale qui supervise le travail de huit employés et d’une centaine de bénévoles. «Dans l’équipe, il y a de l’écoute, de la concertation et de l’interaction», ajoute Madame Varin.

L’esprit de communauté
Résidente de L’Île-des-Sœurs depuis 20 ans, Caroline Varin s’est impliquée rapidement dans plusieurs dossiers, en particulier dans le secteur scolaire. Elle a d’ailleurs été élue en 2014 commissaire pour représenter le secteur Verdun Nord et L’Île-des-Sœurs à la Commission Marguerite-Bourgeoys (CSMB), mandat qui se termine avec l’abolition des commissions scolaires votée par le gouvernement du Québec.

«L’esprit de communauté est très fort à Verdun, dit-elle, il est facile d’y trouver des alliés et des partenaires. Il y a toujours des découvertes à faire au quotidien à Verdun».

Se définissant comme «une personne d’actions et de résultats», Caroline s’est engagée dès sa jeunesse dans le service public, à l’image de ses parents. «Pour moi, c’est une ouverture sur le monde». Il a donc été tout naturel pour elle de le faire dès son arrivée à Verdun.

Formation et distinctions
Ayant notamment étudié à l’Université de Sherbrooke et à l’école des Hautes Études Commerciales (HEC), Caroline Varin est détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en administration des affaires. Elle a aussi étudié en planification financière.

Avant d’arriver à la Fondation pour l’alphabétisation, elle a œuvré à la Fondation Tel-Jeunes, de 2013 à 2015, et au Mouvement Desjardins, de 2005 à 2013.

Lauréate du Prix Fondation Desjardins-Implication bénévole en 2013 pour l’Ouest de Montréal, Caroline Varin a aussi bénéficié au cours des ans du rayonnement des diverses reconnaissances et hommages rendus aux organismes et causes qu’elle a soutenus.