-7.9 C
Montréal
dimanche, 29 janvier 2023

Triathlon: les Poirier sont gagnants sur toute la ligne

Par Yves d’Avignon

Un triathlon est une superbe épreuve sportive qui demande tant d’efforts, définissant certaines exigences personnelles et visant le dépassement de soi. Voici Vincent Poirier, gagnant du championnat québécois duathlon sprint, hier, ayant réalisé une course à pied de 5 km, une jolie promenade de 20 km à vélo, et un dernier 2,5 km toujours dans les mêmes espadrilles en un temps de première position. Succès méritant !

« J’ai 40 ans et j’habite à Pont-Rouge, dans la belle région de Portneuf, explique M. Poirier. Je m’entraîne une dizaine d’heures par semaine avec un mélange de course à pied, parfois le vélo et la natation. J’aime particulièrement les événements de triathlon et de duathlon courte distance, tel que celui de Verdun, car mes deux enfants et ma conjointe peuvent me voir et m’encourager à plusieurs reprises sur le parcours. »

Vincent est un peu avare de mots quand vient le temps d’expliquer ses exploits. « C’est court comme résumé, j’aurais aimé vous réciter une enfilade, continue-t-il. Je ne sais pas quel genre d’article vous désirez écrire, mais sachez que je trouve très important qu’ExploreVerdunIDS.com puisse consacrer du temps pour faire ce travail, en amassant mes déclarations au téléphone, avec l’aide du photographe Jack Northon. Merci de faire la promotion de ce beau sport ! »

Il faut savoir que ce triathlon, mis à part le premier rang de M. Poirier et la superbe performance des bénévoles et des membres de l’organisation du 25e triathlon de Verdun, notre héros a par ailleurs un autre lien, celui qu’il est un ami de longue date d’un résident de Verdun (on n’y échappe pas!), qui habite justement tout près du parcours ! « J’ai un très bon ami d’enfance qui habite tout près du Natatorium. Le duathlon était l’occasion parfaite pour une visite. »

Il faut savoir que, pour les statistiques, M. Poirier a réalisé son premier rang en réalisant un chrono total de 1 h 39 sec aux trois épreuves. Mieux encore, son fils Alexandre, âgé de huit ans, a aussi complété son premier triathlon à vie, en franchissant la ligne d’arrivée avec sourire et l’étonnante allure ; sa course qui consistait de 50 m en piscine, 1,5 km en vélo et 500 mètres toujours à pied.

Bravo à Vincent, Alexandre et à leur maman, Sara, qui a pris les deux photos de droite, l’autre est celle de Jack Northon.

Abonnez-vous au 7 jours

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

spot_img
spot_img
X