13 C
Montréal
Jeudi, 13 juin 2024

Fortes discussions pour un nouvel aréna

Normand Houle, passeur de mémoire
Société d’histoire et de généalogie de Verdun

Nous sommes en juillet 1969, un projet de glace artificielle présenté par les partisans du maire J.-Albert Gariépy, estimé à 275 000 $, est rejeté en bloc par quatre conseillers. Ceux-ci appuient un avis de motion pour la construction d’un autre aréna, dont les coûts frôlent le 425 000 $. 

Le projet du maire, appuyé de trois conseillers, propose que le nouvel aréna soit localisé au parc Arthur-Therrien, car un chalet comportant 14 locaux y existe déjà. La main d’oeuvre déjà affectée au parc pourrait s’occuper de l’aréna ce qui assurerait une économie d’environ 25 000 $ par année pour l’opération de ce nouveau bâtiment.  Les opposants suggèrent plutôt un projet qui pourrait prendre forme dans le secteur du parc Desmarchais et serait beaucoup plus central par rapport à la grandeur du territoire verdunois.   

Après quelques rencontres et plusieurs discussions très animées, la photo de cette semaine démontre que le projet du parc Desmarchais a été priorisé, ce qui a mené à la construction de l’aréna Guy-Gagnon qui, depuis, a été transformé pour devenir aujourd’hui le Quai 5160 et l’École de cirque de Verdun.

Source : La Presse, 15 juillet 1969. Florian Bernard
Photo : Archives S.H.G.V., SHG 04-014

* * *

Les six membres, sur notre photo, du Centre des femmes : Sophie de Cordes, Manon Lecavalier, Victoria Archad, Suzanne Charest, Marie-France Peterson et Audrée T. Lafontaine.

Saviez-vous que : nouveau chez-soi au Centre des femmes. L’organisme de Verdun est un regroupement communautaire autonome qui œuvre depuis plus de 40 ans dans le quartier. Notre mission est de briser l’isolement et d’être un milieu de vie accueillant, sécuritaire et féministe où l’on défend les droits et intérêts des femmes et personnes de la diversité de genre, dans une perspective de changement social.

En ce sens, nous travaillons à lutter contre la pauvreté, l’exclusion et les violences, dont la violence conjugale. Le Centre offre des interventions individuelles, de l’accompagnement, du référencement, des repas communautaires, des actions collectives et des activités éducatives, sociales et culturelles.

L’objectif de l’organisme est d’amasser 100 000 $.

Le projet – Devenir propriétaire de nos propres locaux est devenu sérieusement envisageable grâce à un don important qu’a fait à l’organisme Denise Pitre, citoyenne verdunoise, en 2016. À partir de ce moment, les ressources financières rendant soudainement réalisable le projet, celui-ci s’est graduellement formé. Le Centre et son comité de bénévoles impliquées se sont lancés dans la recherche d’un chez-soi permanent.

Après huit ans de recherche, le Centre s’est enfin trouvé un chez-soi! L’acquisition d’un immeuble nous procure espoir de sécurité, de solidité et d’enracinement à Verdun. C’est une réussite indispensable à la survie et à la santé de l’organisme, à long terme et dans son quartier.    

Toutefois, n’ayant pas accès à la majorité des subventions et confrontés à la hausse majeure de coûts des contrats de construction des dernières années, nous faisons appel à votre générosité pour supporter le futur de notre organisme.

Un reçu de charité sera émis pour les dons de 20 $ et plus, et les donateurs seront reconnus et chaleureusement remerciés. N’oubliez pas de nous faire parvenir vos coordonnées avec votre don.

L’équipe et les bénévoles du Centre des femmes de Verdun

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img