19.8 C
Montréal
Vendredi, 14 juin 2024

Toute une histoire – De caserne à école

Normand Houle, passeur de mémoire 
Société d’histoire et de généalogie de Verdun

En octobre 1937, sous l’administration du maire Hervé Ferland, un bâtiment dont la construction remonte à 1914 change de vocation, passant de Caserne de pompiers et poste de polices No 2 à École des arts et métiers de Verdun.

On sait qu’en 1908, une nouvelle caserne jumelée à un hôtel de ville a été construite sur la rue de l’Église, à l’angle de Evelyn. L’ancienne station no. 2 devenait probablement moins nécessaire aux opérations du Service des incendies.

Atelier de menuiserie, l’école des arts et métiers de Verdun.

Dans sa nouvelle vocation éducative, le bâtiment regroupait plusieurs activités dont on peut retrouver une série de photos dans les archives de BAnQ. À titre d’exemples, on pouvait y apprendre la reliure, la dorure, l’impression typographique, la menuiserie, la ferblanterie, la mécanique, etc. Dans cet immeuble réaménagé, on retrouvait aussi une bibliothèque, un centre de documentation, différents ateliers de formation, des laboratoires de physique et de chimie, des classes de dessin industriel et bien plus.

Laboratoire de chimie, école des arts et métiers de Verdun.

À la fin des années 1930, on peut donc imaginer que Verdun devenait une ville attractive pour une partie de la jeunesse.  Ces jeunes qui cherchaient à se former afin de s’assurer un meilleur avenir.   

Sources : L’Illustration nouvelle, 9 octobre 1937, p. 07. Au cœur de ma ville, calendrier-Agenda, 98-99, novembre 1998.

Photos : Archives Société d’histoire et de généalogie de Verdun. SHG 28-008,  BAnQ.

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img