-11.4 C
Montréal
Vendredi, 01 mars 2024

Soins à domicile: qui a la meilleure proposition ?

 

Selon un article publié dans La Presse du 21 septembre 2022, il semblerait que « Le Québec est la province qui investit le moins en soins et service à domicile », souligne le Dr Réjean Hébert. Les soins et services à domicile deviennent primordiaux dans une population au vieillissement accéléré. La campagne électorale permet d’examiner la position des partis politiques sur cette problématique en santé. Le Québec privilégie les services en institution de l’ordre de 78 %. Les 200 000 personnes aînées usagers des soins à domicile reçoivent environ moins de deux heures de services par semaine du réseau public.  

Au cours de la dernière année, le Dr Réjean Hébert, professeur titulaire, École de Santé publique de l’Université de Montréal, a rencontré les principaux partis politiques afin de les sensibiliser et que ces derniers proposent aux électeurs des engagements concrets sur les soins à domicile. Voici les propositions :  

  • La CAQ a reporté l’action sur cet enjeu après les élections avec aucune proposition d’actions concrètes.  
  • Québec Solidaire s’est engagé à hausser de 750 millions$ le budget annuel des soins à domicile, ce qui représente environ 1.5 heure de services de plus par semaine. Deux visites à domicile par semaine, c’est loin de répondre aux besoins des personnes en perte d’autonomie. Il y a aussi la proposition de rémunérer les personnes proches aidantes. Serait-ce un enjeu de départ de ces personnes à une époque de pénurie de personnel ?  
  • Le Parti Québécois souhaite rehausser le budget annuel des soins à domicile de 3 milliards de dollars (pour un premier mandat) afin d’atteindre 50 % du budget des soins de longue durée consacré aux services à domicile.  
  • Quant au Parti libéral, il propose une allocation directe aux personnes aînées et une bonification du financement des organismes communautaires (proposé par les autres partis également).  
  • Le Parti conservateur propose une assurance universelle de soins de longue durée sur des cotisations à partir de 40 ans.  

Dr Réjean Hébert souligne que « c’est le Parti Québécois qui présente le meilleur programme pour amorcer un véritable virage vers les soins à domicile ». 

(Source ROPASOM)

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img
X