-2.7 C
Montréal
jeudi, 02 février 2023

Roberto Figueroa – aussi rapide qu’un poisson dans l’eau

Par Marek Zielinski
Recherche de Luz Garcia de Zielinski

La pratique d’un sport est avant tout un exercice de dépassement de soi, de ses propres limites. Vu sous cet angle, il n’y a pas de perdants, que de gagnants. S’astreindre à une discipline spartiate pour progresser engage autant, sinon plus, le mental que le physique. On ne peut pas tricher avec soi-même, et cet aspect de la pratique sportive devrait être mis en avant plus souvent.

Roberto Figueroa a entamé sa quête de vérité sur soi dans son Salvador natal, encouragé par ses parents, eux-mêmes adeptes de golf de haut niveau. Roberto a choisi l’eau comme l’arène de ses exploits. De 10 à 16 ans, il était nageur de compétition, puis la vie, et notamment la venue au Canada, l’a éloigné de sa passion. Il l’a reprise au début de la quarantaine, pour ne plus la lâcher depuis. Sa grande motivation et une constante recherche au point de vue technique pour améliorer ses performances, lui ont permis de gagner plusieurs compétitions internationales. La dernière en date – le championnat américain Masters à Richmond en Virginie, où il a obtenu la médaille d’or à l’épreuve de 50 mètres brasse, établissant par la même occasion le nouveau record canadien sur cette distance dans sa catégorie d’âge. Deux autres médailles de bronze sur 100 et 200 mètres ont complété sa participation. Au début de l’année, Roberto a raflé quatre médailles d’or lors du championnat national à Québec, ce qui fait de lui, à 55 ans, l’homme à battre sur les courtes distances (50, 100 et 200 mètres à la brasse).

… ou inscrit à une épreuve de relais,

Comme il le souligne lui-même, ces résultats découlent d’une approche méthodique visant à améliorer chaque aspect de sa performance. Récemment, son travail s’est concentré, et je le cite pour ne pas trahir ses mots : « sur l’explosivité de mes jambes pour améliorer mes départs et mes virements. J’ai aussi augmenté mon apport de protéines pour soutenir mon développement musculaire et d’articulations ». Il travaille avec un coach qui a développé une approche spécifique des entraînements et de conditionnement pour les sprinters.

Roberto s’entraîne dans le Gym Espace Forme du Club de tennis de L’Île-des-Sœurs. « En ce qui concerne mes entraînements en piscine, je les partage, précise Roberto : en début de saison avec l’équipe des Masters de l’Université McGill, et à partir de l’hiver, je crée mes propres entraînements spécifiques de sprints et je m’entraîne à la magnifique piscine du Parc olympique. Je tiens à préciser toutefois que je suis affilié à l’équipe CAMO pour compétitionner. »

… une bonne attitude et surtout une excellente alimentation et de saines relations avec les proches…

Roberto, qui est dans le privé conseiller en gestion de carrière et coach au sein de l’entreprise Enjeux Carrière inc., dont il est aussi directeur général, croit que la clé du succès dans n’importe quel domaine vient de la bonne attitude, un mélange de gratitude, de flexibilité et d’adaptabilité, ainsi que de bonne nutrition et de saines relations avec les proches. Tout bon sportif est un peu philosophe, et Roberto en est un exemple parfait.

font foi des nombreux mérites obtenus sur le parcours de Roberto Figueroa!

Abonnez-vous au 7 jours

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

spot_img
spot_img
X