-12 C
Montréal
Vendredi, 01 mars 2024

Québec met sur pause la construction ou l’agrandissement des écoles à Verdun

Au cours des dernières années, le ministère de l’Éducation confirmait que de nouvelles écoles et agrandissements seraient réalisés sur le territoire du Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSSMB) afin de répondre aux besoins futurs. En effet, les projections gouvernementales exprimaient bien l’importance de se doter de nouvelles infrastructures pour répondre aux besoins du CSSMB qui était en hypercroissance.

Depuis, une nouvelle tendance se dessine. Les projections du Ministère disponibles en juin dernier, de même que les données observées au 30 septembre lors de la rentrée, indiquent une baisse importante du nombre d’élèves dans certains secteurs. De plus, les projections gouvernementales récentes laissent présager de nouvelles baisses au cours des prochaines années. Le contexte pandémique de même que les conditions économiques semblent avoir frappé de plein fouet certains secteurs du territoire du CSSMB.

Par conséquent, le ministère de l’Éducation, de concert avec le CSSMB, met sur pause les démarches visant à construire ou à agrandir des écoles dans certains secteurs.

Liste des projets 

  • Construction d’une école primaire à Mont-Royal
  • Agrandissement de l’école secondaire Mont-Royal
  • Construction d’une école primaire à Saint-Laurent
  • Construction d’une école primaire à Saint-Laurent Ouest
  • Agrandissement de l’école des Berges-de-Lachine
  • Agrandissement de l’école Très-Saint-Sacrement
  • Agrandissement de l’école l’Eau-Vive
  • Construction d’une école primaire-secondaire à L’Île-des-Sœurs


Baisse du nombre d’élèves dans certains secteurs

Plusieurs secteurs du territoire du CSSMB sont touchés par cette baisse importante du nombre d’élèves. Les secteurs de Mont-Royal et L’Île-des-Sœurs sont des exemples qui expriment bien ces changements démographiques récents.

À titre indicatif, 88 groupes composaient les écoles primaires de Mont-Royal en 2020-2021. En 2021-2022, il y en avait 84 au sein de ces établissements. Au 30 septembre dernier, 81 groupes composaient les écoles primaires du secteur. Les projections gouvernementales indiquent d’ailleurs que les unités modulaires ne seraient plus nécessaires d’ici quelques années.

Pour L’Île-des-Sœurs, 66 groupes composaient les écoles du secteur en 2020-2021. En 2021-2022, le total s’élevait à 63. Finalement, au 30 septembre dernier, le CSSMB comptait 59 groupes. Dans quelques années à peine, les projections ministérielles prévoient une nouvelle baisse majeure.

Cette tendance se reflète sur l’ensemble du territoire du CSSMB qui accueille près de 1000 élèves de moins qu’avant la pandémie.

Promesse rompue ?

La nouvelle survient au lendemain de la prestation de serment des députés de la Coalition avenir Québec (CAQ) à l’Assemblée nationale.

La construction de cette nouvelle école à L’Île-des-Sœurs faisait partie des engagements de la candidate du premier ministre François Legault dans la circonscription de Verdun, Véronique Tremblay, qui avait d’ailleurs identifié le projet comme faisant partie de ses « priorités ».

« Le besoin est là et il est évident. J’ai bien l’intention de mener le dossier jusqu’à sa réalisation », a-t-elle indiqué sur son site internet durant le mois de septembre, alors qu’elle était en compagnie de la vice-première ministre, Geneviève Guilbault, venue l’accompagner pour rencontrer les électeurs sur la rue Wellington à la mi-campagne.

(Source CSSMB – La Presse)

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img
X