9.2 C
Montréal
Samedi, 20 avril 2024

Prix d’Excellence pour la CSSMB

Par Pierre Lussier

Tel un mode d’emploi, trois fascicules du Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys tracent le chemin de la réussite à l’école sous l’impulsion du directeur général, Dominic Bertrand et son équipe qui sont très fiers du prix Éducation décerné par l’Administration publique du Québec au CSSMB.

Fidèle à la tradition d’excellence établie par la commission scolaire Marguerite-Bourgeoys qui brillait parmi les meilleures organisations au niveau de la diplomation de ses élèves, le Centre de services n’a rien perdu du dynamisme et de la créativité qui lui ont permis de garder le cap sur la réussite. Le taux de diplomation est de 88,2 %, soit 10% supérieur à la moyenne provinciale, un résultat bénéfique pour l’image de l’école publique au Québec.

L’attribution du prix d’excellence en éducation suscite l’enthousiasme du personnel de la CSSMB : « c’est un beau cadeau pour l’équipe qui a tant travaillé à relever le taux de diplomation », affirme Dominic Bertrand, estimant que Marguerite-Bourgeoys à l’origine de la première école en 1658, applaudirait sûrement cette réussite.

Les manuels de la réussite

« On cherchait des stratégies qui donnaient des résultats », explique le directeur Bertrand qui estime qu’on a engagé une réflexion sur les voies à suivre, il y a cinq ans. Par la suite, on a consacré un an en démarches et en formation avant d’amorcer la rédaction des trois guides ou référentiels pour accompagner les administrateurs, les directions d’école et les enseignants et enseignantes.

Dominic Bertrand

Le premier référentiel touche la gestion d’un établissement, le deuxième se penche sur la gestion des services et le troisième aborde l’enseignement efficace, donc ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas et doit être modifié. C’est avec l’aide d’une quinzaine de profs expérimentés que ce troisième guide d’une douzaine de pages, a été rédigé. Dans l’ensemble, plus de 600 personnes ont été consultées au Centre de services scolaire pour réaliser ces trois référentiels qui ont attiré l’attention du monde de l’éducation aussi bien en France qu’au Maroc et ailleurs dans le monde.

Dominic Bertrand ne fera pas de jaloux car il veut donner accès à ces publications à tout le réseau scolaire québécois.

Le Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys compte 72 000 élèves, dont les deux tiers parlent français comme langue seconde, et le tiers se trouve en milieu défavorisé.

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img