Pendant les vacances du temps des Fêtes, plusieurs insulaires cherchaient des activités extérieures à proximité.

La neige des derniers jours a fait des heureux pour la glissade et le ski de fond à L’Île. Les amateurs de patins attendent avec impatience l’ouverture des patinoires extérieures. Depuis quelques années, le patin se pratique difficilement sur notre Île peut-être un peu en partie en raison de la météo, mais aussi un manque d’entretien des patinoires publiques… sinon comment expliquer que les patinoires privées dans la cour des gens soient ouvertes et fonctionnelles tout comme des patinoires publiques du West Island, de Ville Mont-Royal, de Ville Saint-Laurent et Ville-Marie? Vous pouvez voir les patinoires ouvertes ou fermées par arrondissement ici

Avant l’arrivée des aérateurs Lacoursière, il y avait du patin sur ce plan d’eau avec même une roulotte pour mettre nos patins et se réchauffer. Ensuite, il y a eu la patinoire à la Rotonde pendant quelques années, moins fréquentée en raison du vent et du piètre état de la patinoire.

Cet hiver, on a vu des photos circuler sur les réseaux sociaux de gens patinant au Lac des Battures. Quelques jours plus tard, l’arrondissement y a installé des affiches « Danger glace mince ». Plusieurs débats en ont vu le jour sur les réseaux sociaux… chacun y allant avec son opinion sur l’épaisseur de la glace et la sécurité.

Une chose est certaine, pour s’aventurer en sécurité sur un plan d’eau gelé, il doit y avoir une bonne épaisseur de glace et aucun risque n’est à prendre. Selon la Société de sauvetage la glace doit avoir 10 cm ou plus d’épaisseur pour la marche, la pêche sur glace, le ski de fond ou le patin. Selon la Croix rouge, la glace doit avoir une épaisseur de 15 cm pour le patinage individuel et de 20 cm pour le patinage en groupe.

La couleur de la glace est aussi un indicateur. On évite de s’aventurer sur la glace blanche. Une glace transparente avec une couleur allant du bleu jusqu’au noir confère le plus de sécurité.

Samedi midi (2 janvier 2020), je suis allée mesurer l’épaisseur de la glace avec ma grande fille. La glace transparente et de couleur noire nous a inspiré confiance. Nous avons percé la glace à 5 endroits différents, soit devant le quai, à 3 endroits sur une patinoire qui avaient été faite par des insulaires les jours précédents et à quelques pieds plus loin. L’épaisseur variait de 17 à 20 cm. Nos mesures pourraient ne pas être tout à fait exactes; je dirais donc, pour être certaine, entre 15 et 20 cm. Ce qui serait sécuritaire pour patiner. Notez que ces mesures ont été prises relativement près du bord et que je ne me suis pas aventurée vers le centre du Lac. Je prévois le faire après quelques jours de températures sous les 0C.

Avec l’âge vient la sagesse… j’ai donc, en plus de mesurer l’épaisseur de la glace, fait quelques recherches sur le Lac des Battures. Selon des articles dans le journal local de 2016, une pompe permettant d’oxygéner le lac a été installée en 2016.

J’ai communiqué avec nos élus pour avoir plus d’information sur la pompe installée en 2016 afin de connaître son emplacement et savoir si elle est en activité continuelle ou non et aussi pour obtenir leur permission d’y patiner. Notez qu’il n’y a pas d’aérateur.

Pour l’instant, le Lac des Battures offre une belle glace assez lisse, mais demeure une zone grise et à vos risques. Si vous vous y aventurez, assurez-vous de ne pas y aller seul et mesurez l’épaisseur de la glace.

Profitez de ce  bel hiver pas trop froid pour jouer dehors dans le quartier. Les patinoires aux parcs Elgar et Lafontaine ne devraient plus tarder me dit-on. J’ai croisé des insulaires en ski de fond è la sortie du boisé et les sentiers de marches dans la forêt sont aussi agréables. Le parc Vancouver est l’endroit où glisser à L’Île… mais tenez-vus loin de la barrière en plastique sur le bord du fleuve.  Bon hiver!