-2.7 C
Montréal
jeudi, 02 février 2023

Œuvre collective à voir absolument ! 

La bibliothécaire de Verdun expose à l’extérieur (angle Brown-Bannantyne) un « cadavre exquis », fruit de l’imaginaire !

Par Pierre Lussier

En matière de créativité, les gens de Verdun n’ont rien à envier à leurs voisins des arrondissements et villes environnantes. L’œuvre collective exposée à la bibliothèque est le fruit de l’imagination d’une multitude de participants fiers de s’exprimer et d’exposer là où, d’ordinaire, des artistes professionnels peuvent s’illustrer.

Chapeautée par Hélène Dieudé, bibliothécaire à Verdun et à qui l’on doit la bouturothèque (échange de boutures au printemps), puis la création de la bibliothèque de la plage en juin dernier, et enfin, en quelques mois, la réalisation d’une œuvre collective sans précédent dans les annales de l’organisation municipale. C’est cette œuvre collective que le public doit admirer dans le hall d’entrée de la bibliothèque Jacqueline-De Repentigny, jusqu’au lundi 15 août, tous les jours, de 10 h à 18 h, au 5955 de l’avenue Bannantyne.

Récit d’une belle aventure

La création de l’œuvre collective s’est déroulée en trois étapes : d’abord avec la création d’un cadavre exquis, sur le thème des bibliothèques, par des artistes muralistes qui ont amorcé le travail en dessinant sur de grands tableaux noirs, que les citoyens ont également garni de mots, de citations et de dessins à la craie.

Une médiation culturelle a suivi comme deuxième étape avec la participation de groupes d’élèves des écoles primaires. Enfin, la troisième et dernière étape consistait à donner un caractère permanent à l’ensemble des tableaux avec l’utilisation de peinture sous la direction de quatre graphistes professionnels. 

Pour l’ensemble de la création, selon Hélène Dieudé, l’âge des participants se situe entre trois ans et demi et 87 ans. « Les citoyens s’approprient l’œuvre, c’est inclusif », insiste la bibliothécaire très heureuse de la participation populaire à ce projet de création. Depuis le 19 juin, plus de 903 personnes ont défilé devant ces murales, dont 123 dimanche dernier. La bibliothécaire a expliqué qu’elle s’était inspirée d’un événement du même genre tenu aux Pays-Bas.

Rien de macabre dans ce projet

Le cadavre exquis est un jeu graphique ou d’écriture collective inventée par les artistes surréalistes vers 1925, par le poète Jacques Prévert et le peintre et dessinateur Yves Tanguy. On parle notamment d’un dessin composé par plusieurs personnes qui s’ajoutent les uns à la suite des autres, sans lien entre chaque collaboration. 

À Verdun, chacun y est allé de sa touche personnelle, ajoutant ainsi au travail des prédécesseurs… de nouveaux éléments à l’espace encore disponible sur la grande surface faite en contreplaqué. Les élèves ont participé à l’exercice avant la fin des classes en juin. 

Merci à Lyne Marcotte, de l’arrondissement de Verdun, qui a résumé la démarche d’Hélène Dieudé dans un court texte sur l’événement.

Abonnez-vous au 7 jours

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

spot_img
spot_img
X