0.4 C
Montréal
jeudi, décembre 1, 2022

Maurane Corbin, entraîneure au basket pour l’Alliance

À Lire

Yves d'Avignon
Yves d'Avignon
Journaliste de formation... En 44 années, je suis passé de commis à la rédaction à ce poste de "dispatcher" comme dirait mon employeur immédiat d'aujourd'hui, donc d'un quotidien papier à ce média hyper local verdunois. La fierté se lit dans la salle d'ExploreVerdunIDS.com

Par Yves d’Avignon – Photos de Jack Northon

Avec plus d’une demi-saison à la première année de l’Alliance de Montréal, dans la Ligue élite de basketball canadien (LEBC), nous vous présentons coup sur coup une entraîneure qui voit à toutes les attentions des membres de l’Alliance et trois équipiers, en photo, qui se sont illustrés depuis le début de la saison et seront les pierres angulaires des cinq derniers matchs de la saison. Nous avons nommé le garde Hernst Laroche, l’avant Kémy Ossé et Ashley Hamilton.

Avant les matchs de vendredi, il restera cinq rencontres de l’Alliance à la saison : à Terre-Neuve contre les Growlers (22 et 24 juillet), à nouveau contre Terre-Neuve, mais à l’Auditorium (27), le 29 contre les Rattlers de la Saskatchewan, et le 1er août face aux Blackjacks d’Ottawa, le match qui pourrait qualifier l’Alliance en éliminatoire.

Avant de disputer le match du vendredi 22 juillet, l’Alliance avait perdu sa plus récente sortie, 96-80 contre Guelph, avant d’inscrire deux victoires consécutives, dont la dernière au compte de 89-72 face aux Bandits de Fraser Valley. C’est à ce match que nous avons rencontré Maurane.

Mais en premier lieu, nous vous présentons Maurane Corbin, entraîneure des joueurs et aide de camp sur le terrain. « Non, mais quelle partie », a-t-elle révélé à notre photographe tout de suite après la victoire de 89-72 à Verdun contre les Bandits. Durant le match, Maurane prenait les rebonds pour les joueurs en attendant les coups de sifflet.

« J’ai travaillé pour l’Alliance à titre de Gestionnaire, aux communications et aux relations communautaires à compter de septembre 2021, pour cinq mois, jusqu’à janvier 2022. J’ai ensuite quitté l’équipe pour prendre du temps pour moi et pour me réorienter professionnellement, mais aussi pour devenir enseignante. »

« Depuis à peine une semaine (3), je suis de retour avec l’équipe comme Gestionnaire de l’équipement. Je suis très enjouée à l’idée d’être de retour avec l’équipe pour le reste de la saison 2022. »  

Avant de se trouver un job avec l’Alliance, Maurane a aussi gravité durant plusieurs années dans le sport organisé et au basket. « J’ai moi-même joué pendant 10 ans. J’ai débuté lorsque j’étais au secondaire, jouant avec les Cougars de Saint-Bruno pour ensuite continuer mon parcours avec les Nomades au cégep de Montmorency à Laval. Par la suite, j’ai joué pour l’Université de l’Utah aux États-Unis. »

« De plus, lors de mes années en tant que joueuse, j’ai eu l’honneur de jouer pour l’équipe du Québec et l’équipe du Canada. »

* * *

L’Alliance de Montréal a aussi procédé à la signature de l’arrière montréalais Mambi Diawara pour le reste de la saison. Le joueur arrière de six pieds et quatre pouces a joué la saison 2021-2022 au sein de la Ligue de basketball Irakienne. Précédemment, Diawara avait disputé les saisons 2020 et 2021 dans la LECB avec les Stingers d’Edmonton (2020) et les Rattlers de la Saskatchewan (2021). Le Montréalais avait d’ailleurs remporté le championnat de la ligue lorsqu’il évoluait avec les Stingers en 2020.

spot_img

Plus d'articles

spot_img

Abonnez-vous à EXPLORE

Pour être mis à jour hebdomadairement avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_img

Articles récents

spot_img
spot_img
X