0.4 C
Montréal
jeudi, décembre 1, 2022

Marie-France Boyer – l’art de faire face aux changements

À Lire

Yves d'Avignon
Yves d'Avignon
Journaliste de formation... En 44 années, je suis passé de commis à la rédaction à ce poste de "dispatcher" comme dirait mon employeur immédiat d'aujourd'hui, donc d'un quotidien papier à ce média hyper local verdunois. La fierté se lit dans la salle d'ExploreVerdunIDS.com

Par Marek Zielinski
Recherche de Luz Garcia de Zielinski

Après huit ans comme directrice générale à la Caisse Desjardins de L’Île-des-Sœurs, Marie-France Boyer s’apprête à relever de nouveaux défis en prenant la direction de la Caisse Desjardins des Patriotes de Boucherville. Double perte pour notre arrondissement, car Mme Boyer assure aussi la présidence du Réseau Affaires Verdun. Ces deux fonctions lui ont permis de créer des liens étroits avec la communauté d’affaires d’ici et avoir un réel impact sur l’économie et la vie sociale.

Avec Alain Laroche, lors d’une des nombreuses rencontres durant les huit années du mandat de Mme Boyer chez Desjardins.

Quelques chiffres pour illustrer l’ampleur du travail et de l’implication de la Caisse Desjardins dans notre communauté : 60 employés répartis en trois centres de services, neuf administrateurs du Conseil plus deux de la relève et un volume d’affaires de plus de deux milliards de dollars – un montant à la hauteur de la confiance que les membres de la Caisse lui témoignent. Cette confiance, pour Mme Boyer, est le plus important capital qui lui a été confié. « Je suis une personne très humaine, souligne Mme Boyer, authentique, soucieuse du mieux-être, du développement et de l’avancement des gens, toujours en mode solution et action. Je suis passionnée des gens. Et pour moi, c’est important de maintenir un équilibre de vie afin de pouvoir donner le meilleur de moi-même. » Rarement voit-on un individu partager à ce point les valeurs de l’entreprise qui l’emploie.

Parmi les plus grands défis auxquels Mme Boyer a été confrontée, la pandémie occupe la première place. Deux années passées ont été difficiles, mais stimulantes aussi, et Mme Boyer en sort aguerrie, prête à retrousser ses manches et se lancer dans la direction de sa nouvelle succursale, qui compte le triple d’effectifs en personnel en comparaison à celle de L’Île-des-Sœurs. Le recrutement est d’ailleurs le premier souci, tant la pénurie de la main-d’œuvre se fait ressentir partout dans le pays. Malgré tout cela, grâce à l’innovation et l’adaptabilité, les affaires sont en constante progression, pour le plus grand avantage de notre communauté, qui a reçu plus de 6,3 millions $ sous forme de ristournes, dons et commandites depuis 2016. « Desjardins de par sa mission est très impliquée dans les communautés. (…) Durant la pandémie, afin de relancer l’économie des régions, 1 M$  ont été versés pour la campagne du Cœur à l’achat qui fut un grand succès. En plus, le fonds du Grand Mouvement Desjardins de 250 M$ sert à encourager les projets structurants qui émanent de la communauté. »

C’est avec une joie mélangée de tristesse que Mme Boyer nous quitte bientôt, tout en gardant dans son cœur une place spéciale pour notre arrondissement et ses gens, avec une reconnaissance particulière pour notre cher Alain Laroche pour sa confiance, son amitié et son carnet d’adresses, qui a ouvert beaucoup de portes et a permis à Mme Boyer de se faire une place rapidement parmi nous.

spot_img

Plus d'articles

spot_img

Abonnez-vous à EXPLORE

Pour être mis à jour hebdomadairement avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_img

Articles récents

spot_img
spot_img
X