20.1 C
Montréal
mardi, juillet 5, 2022

Loutus, une formule simple où tout le monde gagne

À Lire

Yves d'Avignon
Yves d'Avignon
Journaliste de formation... En 44 années, je suis passé de commis à la rédaction à ce poste de "dispatcher" comme dirait mon employeur immédiat d'aujourd'hui, donc d'un quotidien papier à ce média hyper local verdunois. La fierté se lit dans la salle d'ExploreVerdunIDS.com

Par Marek Zielinski
Recherche de Luz Garcia de Zielinski

Les fins de mois difficiles, Badr Oualaalou en a connu dans sa jeunesse. Au lieu de l’infliger, cette situation l’a rendu sensible à la cause des autres. Arrivé au Québec il y a 21 ans alors qu’il n’était encore qu’un adolescent, Badr se dit aujourd’hui chanceux et toujours prêt à aider ceux qui font face aux défis de la vie. Le projet dont il tient à nous parler s’inscrit dans ce désir d’apporter des solutions tant au niveau social qu’environnemental.

Partant du constat que nos habitudes de consommation ont pris un envol spectaculaire durant la pandémie (grâce aux achats en ligne notamment, rendant Jeff Bezos, fondateur d’Amazon, riche au-delà de toute limite), entrainant les effets nocifs autant sur nos portefeuilles que sur la planète entière, Badr a amorcé une réflexion sur la meilleure façon de freiner cette folie d’achat, sans nous priver de rien en même temps. Un défi de taille, mais pas impossible pour cet ingénieur de 37 ans, papa d’un garçon d’un an et demi et très préoccupé par l’avenir de notre Terre. Habitué à étudier, creuser un problème pour y apporter la meilleure solution, Badr a lancé récemment le site web loutus.ca (on prononce loues-tu – un nom qui dit déjà beaucoup) qui est, selon ses propres mots, « un carrefour de location simple d’utilisation, sécuritaire et gratuit (si les paiements sont faits en argent comptant) qui permet la location de biens entre particuliers. Du nettoyeur à tapis, au diable de déménagement, en passant par des équipements de mariage ou des outils pour la rénovation, on peut y louer n’importe quel article à son propriétaire à un prix raisonnable ».

Un projet qui redonne une seconde vie aux objets oubliés, utilisés sporadiquement puis remisés au fin fond de nos garages ou sous-sols. Tout bricoleur sait qu’un bon outil vaut autant que la main qui le dirige, mais au lieu d’investir une somme importante dans son achat pour un usage souvent unique, on pourra désormais visiter le site web, trouver cet outil qui fait défaut et le louer pour une somme raisonnable. Une formule gagnant-gagnant par excellence ! « Des systèmes de dépôt, de vérifications des utilisateurs et d’évaluations permettent aux propriétaires de protéger au mieux leurs biens et favoriser une location sécuritaire », précise Badr. « Nous avons sûrement au moins un article à la maison auquel nous ne sommes pas attachés émotionnellement qu’on pourrait mettre à louer (…). Prenons-le en photo, affichons-le sur le site aux conditions qui nous arrangent, et vivons cette expérience. »

L’offre trouvée sur le site dépasse largement le département du bricolage, on y trouve autant un ensemble pour faire de la fondue qu’une table pliable de poker pour une soirée entre amis. Le succès du projet ne dépend que de nous – fouillons donc les recoins de nos maisons pour en extraire ce trésor caché qui fera le bonheur de quelqu’un – et le nôtre !

https://www.loutus.ca/

spot_img

Plus d'articles

spot_img

Abonnez-vous à EXPLORE

Pour être mis à jour hebdomadairement avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_img

Articles récents

spot_img
spot_img
X