19.8 C
Montréal
Vendredi, 14 juin 2024

Lettre ouverte au Conseil de ville

Le projet de 57 unités compte 13 dérogations aux règlements de zonage en vigueur

Huit des 13 dérogations sont sujettes à l’approbation référendaire :

  1. Classes d’usages du groupe habitation – h4 multifamiliale ;
  2. Nombre maximal de logements ;
  3. Marge minimale avant ;
  4. Marge minimale arrière ;
  5. Hauteur maximale en étages et en mètres ;
  6. Rapport bâti-terrain maximal ;
  7. Coefficient d’occupation au sol maximal ;
  8. À l’article 85 – occupation des cours comme cour arrière;

Le projet déroge aussi aux dispositions suivantes:

  1. À l’article 94 – pente moyenne maximale d’une rampe est de 10 % ;
  2. À l’article 95 – largeur minimale de la porte de garage est de 4 mètres ;
  3. À l’article 108.1 – espace libre de 2 mètres adjacent à une case vélo ;
  4. À l’article 114 – espace libre résiduaire supportant un aménagement paysager ;
  5. À l’article 75 – métal employé pour les écrans au 4e étage.

Les citoyens de Verdun se sont exprimés démocratiquement. Ils ont respecté les règles. Leur verdict appelle à l’ouverture d’un registre qui pourrait déboucher sur un référendum.

Il est difficile de comprendre pourquoi la mairesse Mauger a décidé de retirer le projet uniquement pour renégocier la marge arrière.

Comme mentionné dans ExploreVerdunIDS.com : « En retirant le projet, les opposants devront réévaluer le projet modifié qui sera à nouveau à l’ordre du jour, et décider d’une action ».

Il reste toujours sept (7) autres dérogations qu’il faudrait aussi corriger.

Bonne chance à la mairesse si elle pense aussi pouvoir convaincre le promoteur de réduire son projet de 57 unités à seulement six (6).

Lors de la prochaine mouture du projet, les citoyens de Verdun devront décider si, de nouveau, ils souhaitent reprendre toutes les étapes à zéro.

Lorsqu’un projet est jugé socialement inacceptable par les citoyens, l’Administration répond que le projet est de plein droit et que rien ne peut changer cela.

Ici, le projet déroge à 13 dispositions règlementaires et l’Administration décide inopinément d’annuler la résolution qui ouvrirait le registre.

Cela a pour effet de donner une seconde chance au promoteur et de reporter le projet, tout en déboutant les citoyens qui s’y sont démocratiquement opposés.

  • Bernard Tessier

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img