-2.7 C
Montréal
jeudi, 02 février 2023

Le projet Cité de L’Île sera présenté le 24 janvier

Un document de 73 pages préparé par la firme Lemay Michaud, Architecture Design pour le compte de Lachance Immobilier et leurs associés, circule présentement en prévision d’une assemblée d’information où seront exposés les principaux enjeux de ce projet résidentiel. 

Un texte de Pierre Lussier

Le document rappelle l’histoire du projet, dont le nom « Cité de L’Île » a vu le jour en 2017 sous la gouverne de Lachance Immobilier, FTQ Immobilier et Otera. Le trio a fait l’acquisition de terrains vacants dans le secteur Place du Commerce et plus récemment ceux des numéros civiques 14 et 16, Place du Commerce. 

Les promoteurs du projet Cité de L’Île ont privilégié une vocation résidentielle tout en prévoyant l’aménagement d’un hôtel et de quelques commerces. Ce choix impose l’adoption d’une dérogation par le conseil d’arrondissement et les étapes de lecture du règlement depuis la première lecture du 15 décembre et l’assemblée d’information du 24 janvier avant l’adoption qui pourrait amener une contestation avec l’ouverture d’un registre d’opposition. Si tout va bien, les travaux de construction du projet débuteront au printemps 2023.

Donné à Verdun, signé par Mario Gerbeau, secrétaire d’arrondissement.

Chantier rue Levert

Si vous êtes passés récemment dans ce secteur, vous avez sans doute vu le chantier sur le site de la rue Levert.  En fait, le permis de construction a déjà été émis pour cette portion du projet ne nécessitant pas de dérogation au plan d’urbanisme. Ainsi, le 1000 Levert et le 16 Place du Commerce sont déjà en cours de réalisation.

Globalement avec le projet Cité de L’Île : « l’intention est de poursuivre le projet initial visant à aménager le cœur de l’Île tout en restant fidèle à l’identité verdoyante de L’Île-des-Sœurs », précise le document de la firme Lemay Michaud qui insiste « sur la création d’un milieu de vie et d’emploi de type TOD aux abords de la station du REM ».

Le document volumineux, qui aborde les moindres détails du projet, décrit l’importance du développement durable, la place d’une architecture de paysage sophistiquée et les études environnementales rigoureuses. Relié directement à la station du REM par un couloir d’accès, le projet comptera à la fois des résidences privées pour aînés (RPA) ainsi que des logements pour 55 ans et plus, sans oublier l’hôtel et les bureaux déjà présents, le résidentiel condo et locatif, et l’emplacement réservé pour du logement social. Une contribution financière est prévue pour le logement abordable.

Rendez-vous le 24 janvier

Dans un communiqué publié ces jours-ci par l’Association des propriétaires et résidents de L’Île-des-Soeurs (APRIDS), celle-ci exprime ses préoccupations par rapport à ce vaste projet qui accroît la densification sans prévoir d’autres sorties de L’Île sauf le REM, qui ne résout pas tous les problèmes. L’APRIDS aborde également la question de la troisième école et le dossier Gravel, non résolu.

Cette assemblée publique se tiendra le mardi 24 janvier, à 19 h, à la salle du conseil de la mairie de Verdun, situé au 4555, rue de Verdun (en non au centre communautaire Elgar tel que précédemment communiqué).

Abonnez-vous au 7 jours

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

spot_img
spot_img
X