-11.4 C
Montréal
Vendredi, 01 mars 2024

Le plan libéral pour les aînés

(Photos Jacques Northon)

La cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, a annoncé une série d’engagements qu’un gouvernement libéral mettra de l’avant pour aider les aînés qu’ils soient actifs ou qu’ils aient besoin de soins et de services.
« Le plan libéral pour les aînés propose de vraies solutions aux vrais enjeux que vivent les aînés, explique Dominique Anglade. Pour celles et ceux qui sont actifs, il faut leur donner les moyens nécessaires pour s’accomplir, que ce soit avec un soutien financier pour rester le plus longtemps possible à la maison ou encore en leur offrant des incitatifs pour rester sur le marché du travail. Pour celles et ceux qui ont des besoins plus particuliers, notamment pour des enjeux de santé, nous devons être présents et leur offrir l’aide nécessaire. »
Pour aider les aînés actifs qui désirent rester à la maison ou qui souhaitent continuer à travailler, le parti libéral propose :

  • De mettre en place une « Allocation aînés » de 2000 $ variable en fonction du revenu afin de soutenir chaque personne de plus de 70 ans qui souhaite rester à domicile ;
  • D’offrir un congé de cotisation au Régime des rentes du Québec pour les 62 ans et plus ;
  • Doubler l’exemption d’impôts pour les personnes de 65 ans et plus pour la faire passer à 30 000 $ ;
  • D’instaurer la gratuité du transport en commun pour les Québécois de 65 ans et plus.

Pour les aînés qui ont besoin de soins ou de services, le Parti libéral propose :

  • De prioriser les aînés dans l’accès à un médecin de famille ;
  • De déployer des unités de soins intensifs à domicile dans toutes les régions du Québec ;
  • De former deux fois plus de gériatres ;
  • De mettre des ratios personnel-patient sécuritaires dans tous les CHSLD ;
  • De déployer des pharmaciens d’établissement dans tous les CHSLD ;
  • D’assurer un meilleur financement des organismes communautaires qui œuvrent auprès des aînés à domicile ;
  • De déclencher une commission d’enquête publique sur la gestion de la pandémie afin que plus jamais le Québec ne traverse une telle autre tragédie.

« Les aînés ne sont pas un groupe homogène, loin de là !, avance Isabelle Melançon. C’est pourquoi on propose des solutions qui répondent aux besoins de tous nos aînés, qu’ils soient actifs ou en perte d’autonomie, malades ou en santé, nouvellement retraités ou en fin de vie. »

(Source: Parti libéral du Québec)

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img
X