Au tout début du 20e siècle, il existe à la limite de Verdun et Pointe-Saint-Charles un pavillon sur le bord de l’eau à l’emplacement actuel de Canadian Tire. Ce pavillon, le Grand Trunk Pavilion, sert aux petites embarcations et accueille les membres du Club de bateaux alors existant.

 

Laurent Dugas

 

Parler du siècle dernier à Verdun, c’est parler de personnages et d’événements qui ont contribué au formidable essor de la communauté verdunoise. Au début de ce siècle, le curé Richard, devenu Mgr-Richard par la suite, a eu une influence indéniable. Il a d’abord donné à Verdun un édifice-monument, l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, dont on a entrepris la restauration depuis 2009. C’est une tâche ambitieuse et combien importante pour l’histoire des Verdunois. Au début du siècle naît le Journal Le Messager qui portera longtemps le nom de The Messenger.Laurent Dugas=Photo 2 16-12-2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans une ville qui n’a pas encore 25 ans, après avoir été rattachés à la paroisse de Côte-Saint-Paul depuis le début, les catholiques de Verdun se donnent leur première paroisse. Le 5 septembre 1899, Notre-Dame-des-Sept-Douleurs est créée et l’abbé Joseph-Arsène Richard en devient le premier curé. L’église logera durant un an dans cet édifice situé au coin de Rielle et du boulevard Lasalle. À l’époque, on disait Lachine Road.  Il s’agit du pavillon de Queen’s Park.

 

*        *      *

Dans la deuxième légende de photo, au tout début du 20e siècle, c’est le type de tramway qui desservait Verdun.  Ci-dessous, vous aurez remarqué l’équipement du service des incendies vers 1910 !

La suite du 20e siècle, dans les années 30, 40 et 50, a vu naître de grands projets qui seront réalisés par d’autres grands hommes, comme le maire Wilson, qui inaugurera l’Auditorium de Verdun et le Natatorium de Verdun. Mgr-Richard développera un formidable réseau scolaire ainsi que l’Hôpital de Verdun. Ces dernières réalisations confèrent à Mgr-Richard une influence qui se situe au-delà de l’engagement pastoral. Mgr-Richard, c’est plus de 40 ans au service des Verdunois.

Photo niméro 4

Vous aurez remarqué l’équipement du service des incendies en 1910 !

Dans la deuxième partie du 20e siècle, le développement de Verdun s’est fait autour de grands noms comme les Wilson, O’Reilly, Gariepy, Caron, Savard et Bossé. À leur tour, ils ont réalisé de grands projets qui ont contribué à l’essor de Verdun. Dans la dernière décennie du siècle naîtra le Forum économique de Verdun, véritable foyer de réflexion et d’initiatives pour relancer Verdun. En urbanisme, en éducation, pour le rayonnement de Verdun, des hommes et des femmes sont aussi intervenus pour mettre de l’avant des idées qui ont été autant de contributions pour le développement.

Dans ce recueil de photos et de textes il est donc question des Verdunois, d’un homme de l’Église au début du siècle et de ceux qui l’ont suivi pour poursuivre le travail. Il est question de moments importants en éducation, du développement des soins de santé au milieu du siècle, du legs de Mgr-Richard ainsi que des grands projets qui ont fait avancer Verdun. Les photos et textes rassemblés ici proviennent de plusieurs origines et sont souvent apparus dans de grandes publications qui ont salué des anniversaires : les 50 ans de sacerdoce du curé Richard en 1939, les 100 ans de Verdun en 1976, les 100 ans de la paroisse Notre-Dame-des-Sept-Douleurs en 1999, les 125 ans de Verdun en 2000, l’Hôpital de Verdun qui a célébré ses 75 ans en 2007 et plusieurs « premières pages » du Messager de Verdun utilisées pour célébrer les 100 ans de cette institution.

Finalement, ce recueil est, de la part de quelqu’un qui a vécu 30 ans dans une institution qui porte le nom de Mgr-Richard, une contribution pour le devoir de mémoire des Verdunois. Les Verdunois, c’est une communauté « tricotée très serrée » et je voulais y apporter une modeste contribution comme résident depuis 60 ans à Verdun.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans une ville qui n’a pas encore 25 ans, après avoir été rattachés à la paroisse de Côte-Saint-Paul depuis le début, les catholiques de Verdun se donnent leur première paroisse. Le 5 septembre 1899, Notre-Dame-des-Sept-Douleurs est créée et l’abbé Joseph-Arsène Richard en devient le premier curé. L’église logera durant un an dans cet édifice situé au coin de Rielle et du boulevard Lasalle. À l’époque, on disait Lachine Road.  Il s’agit du pavillon de Queen’s Park.