9.2 C
Montréal
Samedi, 20 avril 2024

L’APRÎDS avait aussi ses questions

La mairesse Marie-Andrée Mauger dit souhaiter que la compagnie Développements Symphonia organise une rencontre publique pour présenter son projet d’une tour de 42 étages à la Pointe-Sud. Mme Mauger a fait cette déclaration en ouverture du conseil d’arrondissement de Verdun hier soir, le 1er février. Elle dit que les élus seraient prêts à participer à une telle séance, mais que l’arrondissement n’entend pas l’organiser lui-même, comme le demandait l’APRIDS, puisqu’il n’y a pas de changement de zonage au programme. Elle a par ailleurs répété que l’arrondissement n’a aucun outil pour empêcher ce projet qui respecte toutes les réglementations en vigueur.

La mairesse a aussi rappelé que l’arrondissement va réaliser une étude de circulation. Cette étude tiendra compte de l’arrivée du REM, de la nouvelle desserte d’autobus et du développement immobilier.

Sur le projet de passerelle entre les rues Galt et Marguerite-Bourgeoys, la mairesse est toujours prête à organiser une séance d’information, probablement au printemps, quand elle aura en main les résultats des trois études de faisabilité en cours.

Mme Mauger ne voit cependant pas la nécessité de demander une consultation en règle de l’Office de consultation publique de Montréal comme le souhaiterait l’APRIDS, parce que, dit-elle, deux sondages ont montré ces dernières années qu’il existe un fort appui pour ce projet dans tous les quartiers de Verdun et de L’Île-des-Sœurs et qu’aucun changement au zonage ne sera nécessaire. Cet appui se situerait entre 70 % et 80 %. Elle a ajouté qu’il s’agit d’un projet phare de son programme électoral.

Le comité environnement de l’APRIDS a demandé à voir les rapports d’expertises qui ont mené au permis d’abattage d’arbres sur un des chantiers de construction actuels de la Pointe-Sud. La mairesse a affirmé que pour obtenir ces documents, il était nécessaire de formuler une demande officielle d’accès à l’information.

Mme Mauger a répondu à un citoyen que ce n’est pas une priorité de questionner la pertinence de l’œuvre situé dans le carrefour des milieux humides. Celle-ci a fait l’objet d’un concours d’art public.

Si la situation sanitaire le permet, il est possible que le prochain Conseil d’arrondissement soit tenu en personne, le 8 mars, au Centre Elgar. La décision sera annoncée début mars.

(Source APRÎDS)

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img