6.1 C
Montréal
Vendredi, 19 avril 2024

La maison dorée de David Paquet

Texte Marek Zielinski
Recherche de Luz Garcia de Zielinski

Les grands bâtisseurs d’antan – où sont-ils ? Parmi nous, rassurez-vous, et ils font leur œuvre à l’abri des regards, en catimini. Pas de projet unique mais d’envergure pour eux, mais plutôt une multitude de chantiers qui, comme un archipel, couvrent le territoire du Québec. Ils bâtissent pour le futur, le leur mais surtout de leurs enfants. La durabilité est au centre de leurs préoccupations – la durabilité des maisons qu’ils conçoivent, et la durabilité de notre Terre. Bombardés par le discours défaitiste et alarmant (merci Greta !), nous ignorons les efforts déployés un peu partout sur la planète pour trouver des solutions concrètes. La clé, c’est justement le génie humain, cette capacité et surtout volonté de relever le défi. 

David Paquet est l’un de ces merveilleux rêveurs qui retroussent leurs manches et ouvrent leur esprit pour léguer à ses enfants une Terre en pleine forme. Les mains dans la boue – littéralement – il applique le savoir ancestral encore en usage dans toute l’Amérique latine. Le Daje mahal, son fabuleux projet, fait un large usage des matériaux aussi exotiques qu’anciens comme la brique adobe, faite d’argile, eau et paille, et qui présente plusieurs avantages : l’absorption de l’humidité, l’insonorisation, absence de composantes chimiques potentiellement toxiques. Les murs respirent littéralement, procurant de la chaleur en hiver et de la fraîcheur en été. La maison, construite dans les Laurentides, est en attente de la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design), qui est un signe de reconnaissance de la qualité écologique du bâtiment. David s’attend à la certification du niveau Gold (voir le titre de l’article – et tout prend sens).

Actuellement, aucun incitatif financier n’est accordé pour encourager les entrepreneurs à se lancer dans la construction selon les normes LEED. Le prix de vente ne prend même pas en compte les coûts initiaux, qui sont un peu plus élevés que dans la construction traditionnelle, dû à l’utilisation des matériaux plus durables (comme l’acier pour la toiture), mais qui permettent à long terme des économies substantielles (maintien moins coûteux et fréquent). David organise d’ailleurs des visites guidées à tous ceux qui désirent voir de leurs propres yeux sa cabane et, qui sait, s’en inspirer pour leur propre projet.

Installé à Verdun depuis plusieurs années, David a fondé il y a 10 ans son agence du conseil en marketing Adviz et s’apprête à lancer officiellement au mois de mai sa nouvelle entreprise, Marketpedia. Ce qu’il apprécie particulièrement à Verdun est sa situation géographique exceptionnelle, délimitée par le fleuve d’un côté et le canal de l’autre. Il y voit aussi un potentiel énorme, notamment en matière de la production agricole urbaine à travers les potagers sur les toits. David estime qu’un quart de la nourriture consommé pourrait être fourni par ce type d’initiatives. 

Pour découvrir le projet de David et apprendre plus sur son agence de marketing, suivez les liens ci-dessous.

David Paquet

Le site Facebook d’Adviz

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img