-27.9 C
Montréal
vendredi, janvier 21, 2022

Joey Avelline – À nous de jouer !

À Lire

Yves d'Avignon
Yves d'Avignon
Journaliste de formation... En 44 années, je suis passé de commis à la rédaction à ce poste de "dispatcher" comme dirait mon employeur immédiat d'aujourd'hui, donc d'un quotidien papier à ce média hyper local verdunois. La fierté se lit dans la salle d'ExploreVerdunIDS.com

‘‘Regardez les deux photos d’affiches. Les affiches sont créées pour informer ou éduquer les gens sur quelque chose et sont généralement affichées dans un lieu public. La photo de gauche est l’affiche que j’ai réalisée. C’est devant chez moi. Elle contient des images et des mots expliquant ces dernières. Les gens s’arrêtent, regardent et lisent l’affiche tout le temps. Cette affiche explique que :

1) les masques sont en polypropylène, ce qui veut dire du plastique ;

2) les masques qui traînent par terre deviennent des déchets qui pénètrent dans notre environnement naturel ;

3) les oiseaux et autres animaux sauvages se retrouvent emmêlés et étranglés avec les cordes élastiques attachées aux masques ;

4) nous trouvons la bande d’aluminium plastifié, – qui se trouve dans le pont du masque – dans les estomacs des amis de notre faune.

L’autre image à droite est une affiche créée par la ville afin d’informer et éduquer le public sur la pollution par les masques dans notre ville.

Selon vous, quelle image / affiche fait mieux passer le message au spectateur/lecteur ? ’’

INTERMÈDE – 50 000 masques !

Deuxième message – ‘‘Three days ago, I surpassed picking up over 50 000 masks from off the street, from off the sidewalks, and from out of nature. Based on my calculations, people are littering more masks and gloves now, than at any other time, in the past 561 days when I began my environmental justice cause, of picking up littered masks and gloves. People have become more laissez-faire about chucking their masks and gloves everywhere. This frightens me very much. ’’

Traduction libre – Il y a trois jours, j’ai dépassé le cap des 50 000 masques amassés dans la rue, sur les trottoirs et dans la nature. D’après mes calculs, les gens jettent plus de masques et de gants maintenant qu’à tout autre moment au cours des 561 derniers jours, quand j’ai commencé ma ‘‘cause pour la justice environnementale’’, consistant à ramasser des masques et des gants jonchés. Les gens sont ont peut-être lancé l’éponge en jetant leurs masques et leurs gants partout sur le territoire. Cela me fait très peur.’’

spot_img

Plus d'articles

spot_img

Abonnez-vous à EXPLORE

Pour être mis à jour hebdomadairement avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_img

Articles récents

spot_img
spot_img
xxx video videos porno gratis porno gratis videos xxx gratis
X